Cet article date de plus de deux ans.

Vidéo Paralympiques 2022 : "Je fais une petite erreur stratégique dans la dernière ligne droite", confie Benjamin Daviet après sa médaille d’argent

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Le triple médaillé de Pékin, tout fraîchement vice-champion paralympique du 12.5km en para ski de fond, s'exprime après sa deuxième place pour une seconde et sur une potentielle chance de podium demain sur le relais avec Anthony Chalençon.
Para ski de fond - Benjamin Daviet : "Je ne peux pas regretter d'être à une seconde" Le triple médaillé de Pékin, tout fraîchement vice-champion paralympique du 12.5km en para ski de fond, s'exprime après sa deuxième place pour une seconde et sur une potentielle chance de podium demain sur le relais avec Anthony Chalençon.
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport

Le Français a terminé deuxième, samedi, sur la moyenne distance en para ski de fond. 

Si près, mais si loin. Il n’a manqué qu’une seule seconde à Benjamin Daviet pour devenir champion paralympique sur la moyenne distance en para ski de fond, samedi 12 mars. Pour le Français, c’est une erreur de décision dans le final de la course qui lui coûte cette seconde, mais il reconnaît la supériorité du vainqueur chinois, Chenyang Wang : "C’est dur, il faisait très chaud aujourd’hui. C’est un parcours, comme hier, qui est vraiment difficile à skier avec une neige assez lente. Dans le dernier tour, je dois lui reprendre une bonne quinzaine de secondes et je sentais que ça pouvait le faire pour le titre. Je pense que je fais une petite erreur stratégique dans la dernière ligne droite où je prends la ligne de gauche alors que j’aurais dû prendre la ligne du milieu. Je glissais un peu moins bien sur la ligne de gauche. J’aurais peut-être gagné ma seconde".

L’or avec Anthony Chalençon ?

Avec deux médailles d’or et une médaille d’argent, le porte-drapeau tricolore lors de la cérémonie d’ouverture a fait part de son souhait de terminer ces Jeux paralympiques d’hiver de Pékin 2022 sur une bonne note, lors du relais open dimanche : "La médaille de demain nous tient vraiment à cœur avec Anthony. Je vais faire des soins, je vais bien me reposer et passer une grosse nuit. Je vais tout faire pour envoyer du lourd demain pour chercher cette médaille avec Anthony [Chalençon]".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.