Paralympiques 2022 : Marie Bochet en argent, déception pour Arthur Bauchet, les snowboardeurs qualifiés... Ce qu'il faut retenir de la journée des Français

Avec la médaille d'argent de Marie Bochet, la France compte désormais trois médailles au compteur, dimanche. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Marie Bochet a remporté la médaille d'argent sur le super-G féminin, en catégorie debout, au Centre national de ski alpin à Yanqing, le 6 mars 2022. (ZHANG CHENLIN / XINHUA / AFP)

Deuxième journée des Jeux paralympiques de Pékin, dimanche 6 mars. Si la moisson a été plus modeste que la veille, la journée a toutefois été belle puisque Marie Bochet a retrouvé le sourire sur le super-G. La Française a rapporté une troisième médaille à la France. Les snowboardeurs ont eux assuré lors des qualifications, puisque les quatre Tricolores engagés se sont qualifiés pour la finale du cross lundi. Retour sur les performances des Français de ce dimanche.

Ski alpin : Marie Bochet décroche l'argent sur le super-G, Arthur Bauchet et Hyacinthe Deleplace au pied du podium

C'est à cela que l'on reconnaît les plus grands champions. Après la déception de la veille sur la descente, provoquée par la perte de son ski après la deuxième porte, Marie Bochet a su se remobiliser de la meilleure des manières dimanche sur le super-G. La désormais nonuple médaillée paralympique a ainsi remporté sa première médaille à Pékin

Double championne paralympique en titre de la discipline, Marie Bochet a donc glané l'argent, derrière la Chinoise Zhang Mengqiu. Les Jeux de la Savoyarde sont ainsi bien lancés. Lundi, Marie Bochet rechaussera les skis sur le super-combiné avec l'objectif d'une nouvelle médaille.

Para ski alpin : Marie Bochet va chercher l'argent sur le Super-G

Pour le reste des Français engagés sur les pistes de Yanqing, le bilan de la journée est moins glorieux. Après sa médaille de bronze samedi, Hyacinthe Deleplace (catégorie déficient visuel) espérait réitérer une telle performance, et même viser l'une des deux autres couleurs de médaille. Malgré une belle course, le Français et son guide Valentin Giraud-Moine, terminent à une terrible 4e place, pour quatre centièmes. 

Quelques heures après avoir décroché son premier titre paralympique sur la descente, Arthur Bauchet a lui aussi terminé au pied du podium sur le super-G. Dans le reste de la catégorie debout, Manoel Bourdenx a pris la 7e place, Jordan Broisin la 14e place, Oscar Burnham la 20e place, et Jules Segers, n'a pas fini sa course ayant chuté. Enfin dans la catégorie assis, Lou Braz-Dagand a terminé à la 13e position. 

Snowboard : les Français assurent en qualification

Première mission accomplie. Lors des qualifications dimanche, tous les Tricolores engagés ont validé leur billet pour la finale du cross, qui aura lieu lundi 7 mars. Le champion du monde de la discipline, Maxime Montaggioni, qui participe à ses premiers Jeux paralympiques, est en lice pour le titre. Derrière lui, la France pourra compter sur deux autres chances de médailles chez les hommes, avec Laurent Vaglica et Mathias Menendez. 

Grâce à son premier run en 1:03.70, le Français Maxime Montaggioni se classe à la sixième place des qualifications. Le Chinois Zhu Yonggang réalise le meilleur temps.

Chez les femmes, Cécile Hernandez a elle aussi validé son ticket pour la finale. La médaillée de bronze à Pyeongchang compte bien s'adjuger une deuxième médaille paralympique consécutive. Malgré un imbroglio juridique concernant la suppression de sa catégorie, la Française engagée en LL2 (trouble modéré du fonctionnement des genoux et/ou des jambes) a montré dimanche qu'elle était la patronne des lieux. Après avoir terminé première des qualifications, Cécile Hernandez a ainsi parfaitement lancé ses Jeux.

La Française Cécile Hernandez réalise un meilleur temps lors de son deuxième run et prend la première place lors des qualifications de para snowboard cross.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ski alpin aux Jeux paralympiques d'hiver 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.