Handisport : à la rencontre des rameurs de l'équipe de France d'aviron avant les Jeux paralympiques

Publié Mis à jour
Handisport : à la rencontre des rameurs de l'équipe de France d'aviron avant les Jeux paralympiques
France 3
Article rédigé par
B.Véran, L.Lemoigne, V.Landolfini - France 3
France Télévisions

Christophe Lavigne et Lars Bosselmann sont tous deux rameurs en équipe de France d'aviron en handisport. L'un a été amputé des deux jambes, l'autre est mal voyant. Ces sportifs racontent comment ils se préparent pour les Jeux paralympiques de Tokyo (Japon), en août 2021.

Christophe Lavigne fait partie de l'équipe de France d'aviron handisport. Ce père de famille a perdu ses deux jambes dans un accident il y a longtemps. A la base nautique de Sèvres, dans les Hauts-de-Seine, il retrouve un autre rameur handisport, Lars Bosselmann, qui est lui non-voyant. Sa cécité lui impose de se reposer sur l'ouïe, le toucher, mais aussi l'odorat. "C'est quelque chose qui est là depuis ma naissance, donc je n'ai pas eu l'impression d'avoir perdu un sens que je n'ai jamais eu. Il faut essayer de s'adapter et de miser sur les autres sens qui sont bien intacts", explique-t-il. 

Ne pas se laisser abattre

Christophe a des réglages spécifiques à son handicap sur son bateau. Des années de pratique lui ont forgé une mentalité de compétiteur. L'été prochain, il disputera les Jeux paralympiques à Tokyo. "On va représenter la France, c'est une fierté, c'était même inespéré lorsque j'ai commencé à faire de l'aviron. Le handicap ne doit pas être un prétexte pour se laisser aller, ce qu'il faut c'est se fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre", lance-t-il. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux Paralympiques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.