Jeux paralympiques : Alexandre Léauté médaillé de bronze sur le contre-la-montre sur route C2

Le para cycliste de 20 ans a décroché, mardi, sa troisième médaille aux Jeux paralympiques de Tokyo, la 29e de la délégation française.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Alexandre Léauté pendant le contre-la-montre sur route C2 des Jeux paralympiques de Tokyo, mardi 31 août. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Alexandre Léauté continue sa moisson aux Jeux paralympiques de Tokyo. Déjà médaillé d'or sur la poursuite C2 et d'argent sur le kilomètre contre-la-montre, le para cycliste a décroché la médaille de bronze sur le contre-la-montre de cyclisme sur route C2, mardi 31 août. Il offre une 29e breloque à la délégation française.

À seulement 20 ans, Alexandre Léauté décroche sa troisième médaille paralympique dans ces Jeux. Après l'or en poursuite individuelle et l'argent sur le kilomètre en piste, le Français remporte le bronze au contre-la-montre sur route (C2). Pourtant, le jeune para-athlète a eu un problème technique dans les derniers kilomètres, lui faisant perdre de précieuses minutes.

Double champion du monde en titre de la discipline, Alexandre Léauté était particulièrement attendu sur le circuit automobile Fuji Speedway. Le Français de 20 ans a pris un départ prudent. Il pointait en cinquième position à 30 secondes de la tête au premier intermédiaire, situé huit kilomètres après le départ, avant d'accélérer sérieusement. Au second intermédiaire, il s'était replacé en deuxième position, derrière le futur champion paralympique australien Darren Hicks, intouchable mardi.

Un incident mécanique le prive d'une possible médaille d'argent

Léauté était encore à la bataille pour l'argent dans les derniers hectomètres quand un cruel incident mécanique lui a fait perdre de précieuses secondes. La deuxième place s'est envolée, finalement ravie par le Belge Ewoud Vromant (+ 1'32'' sur Hicks), mais le Breton a tout de même sauvé la médaille de bronze avec dix secondes d'avance sur le Chinois Guihua Liang, 4e, et 2'27'' de retard sur Darren Hicks.

Les premiers Jeux paralympiques du natif de Saint-Caradec (Côtes-d'Armor) ne sont pas encore terminés puisqu'il participe à la course en ligne sur route C1-C3, jeudi 2 septembre. Avec déjà trois médailles au compteur, il ne repartira en tout cas pas bredouille de Tokyo.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme aux Jeux paralympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.