Jeux paralympiques : Nantenin Keita pour un doublé, Laura Schiel en quête d'or, trois chances de médailles en tir... Ce qu’il ne faut pas manquer samedi

Plusieurs possibilités de médailles tricolores dans plusieurs disciplines vont une nouvelle fois illuminer l'avant-dernière journée des Jeux paralympiques, samedi à Tokyo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Nantenin Keita vise le doublé sur le 400m, à Tokyo. (LUC PERCIVAL / CPSF)

Avec 51 médailles, la France a explosé son objectif, initialement fixé à 35, et pourrait encore ajouter des breloques à son compteur d'ici dimanche. Pour l'avant-dernière journée des Jeux paralympiques de Tokyo, de nombreux Français seront encore engagés en athlétisme et badminton, ou encore en tir et taekwondo, samedi 4 septembre à Tokyo. La para athlète Nantenin Keita vise un deuxième titre consécutif sur le 400 m et l'équipe de France de badminton se rapproche du podium. 

Para athlétisme : quatre Français sur les pistes pour une médaille

L'athlétisme français a déjà récolté huit médailles, dont un en or, depuis le début des paralympiques. Samedi, la délégation tricolore aura quatre nouvelles chances de médailles avec en tête d'affiche Nantenin Keita sur le 400 m dans la catégorie T13. La médaillée d'or à Rio tentera de réaliser le doublé paralympique. Lors des qualifications, elle avait terminé première de sa série en finissant largement en tête de la course.

>> Suivez la finale de Nantenin Keita à 3h08 sur france.tv

Juste avant sur la piste, il faudra suivre un autre Français, Thierry Cibone. Il sera engagé dans la finale du lancer du poids F34. Cette finale est une nouvelle chance de médaille pour le para-athlète, qui a terminé à la 9e place du lancer du javelot F34, mercredi 1er septembre, pour sa 4e participation aux Jeux paralympiques. 

>> Suivez la finale de Thierry Cibone à 2h35 sur france.tv

La dernière finale engageant des Tricolores samedi en athlétisme aura lieu à 12h15. Deux Français seront au départ du 1 500 m T38. Louis Radius, médaillé de bronze sur la distance à Rio il y a cinq ans, tentera de monter une nouvelle fois sur le podium. Rédouane Hennouni-Bouzidi est l'autre chance française. Après avoir battu le record d'Europe en 1 500 mètres au meeting international de Dubaï en début d'année, avec un temps de 4'07", le Français peut rêver d'une médaille. 

>> Suivez la finale du 1500 m à 12h15 sur france.tv

Il faudra enfin suivre Angélina Lanza. La Française s'alignera sur les séries du 200 m féminin dans la catégorie T47. Après sa 8e place au concours du saut en longueur, Angélina Lanza veut prendre sa revanche et vise le podium paralympique à Tokyo. 

>> Suivez les qualifications du 200m à 5h06 sur france.tv

Para badminton : les Français pour continuer sur leur lancée

Jusqu'où ira l'équipe de France de badminton ? On pourrait déjà avoir quelques éléments de réponse samedi. Lenaïg Morin et Noël Faustine joueront leur demi-finale, dans la catégorie SL3-SU5. Elles affronteront la paire indonésienne composée de Leani Ratri Oktila et Sadiyah Khalimatus.  

Lucas Mazur tentera lui aussi de se qualifier en finale en simple dans la catégorie SL4. Il devra se défaire de l'Indien Tarun Thillon. Le double champion du monde en 2017 et 2019, a parfaitement maîtrisé son début de compétition. Il est d'ailleurs l'une des grandes chances de médailles dans la discipline, qui fait son entrée aux Jeux paralympiques de Tokyo. Lucas Mazur est aussi engagé en double mixte avec Faustine Noël (catégorie SL3-SU5), paire toujours invaincue. Le binôme affrontera la paire japonaise Daisuke Fujihara-Akiko Sugino en demi-finales. 

>> Suivez les demi-finales de badminton dès 2h sur france.tv

Para tir : trois chances de médailles au 50 m couché 

Une finale et trois opportunités d'accrocher une médaille sur le 50 m couché en catégorie R9. Dans cette épreuve particulière, les Français ont un coup à jouer pour se placer parmi les meilleurs mondiaux. Le Belfortain Alain Quittet est le plus ancien des trois représentants, lui qui en est à ses deuxièmes Paralympiques après une première médaille de bronze en 2008 à Pékin en handbike. Vincent Fagnon et le Rennais Tanguy de la Forest, déjà cinquième de la carabine 10 m mercredi, auront aussi des arguments à faire valoir pour tenter de se hisser sur le podium.

>> Suivez les qualifications puis la finale du 50 m couché mixte dès 5h05 sur france.tv

Para taekwondo : Laura Schiel à la conquête de l'or

Grande chance de médaille d'or en ce qui concerne l'Essonnienne Laura Schiel dans la catégorie des plus de 58 kg (K44). Déjà sacrée championne du monde en 2009, la Française démarrera sa journée par un seizième de finales contre la Mexicaine Daniela Martinez Mariscal. Licenciée au club de Dourdan, la Tricolore née sans avant-bras droit, a déjà un palmarès important à son actif avec deux médialles de bronze aux Championnats d'Europe (2015, 2018) et trois du même métal aux Championnats du monde (2015, 2018, 2019). À 33 ans, elle vise donc l'or paralympique pour la grande première du para taekwondo. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Badminton aux Jeux paralympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.