Isère : un homme confondu dans le meurtre de deux fillettes dans les années 90

a revoir

Présenté parNathanaël de Rincquesen

Diffusé le 25/07/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Samedi, cela monte d'un cran : 38 dans l'Est et des pointes jusqu'à 39 en Provence. La nuit sera très douce avec plus de 20 dans le Sud et l'Est. Nous avons actuellement un front dans le Nord-Ouest qui va se heurter à cet air chaud.

Nathanaël de Rincquesen : Merci Anaïs.

Un rebondissement dans l'affaire du meurtre de 2 fillettes, Sarah et Saïda, dans les années 90, dans la banlieue de Grenoble. Le meurtrier présume vient d'être confondu par son ADN. Il vivait encore à quelques mètres des familles des deux victimes.

Pendant plus de 20 ans, le meurtrier présumé a côtoyé les familles de ses victimes. Il vivait dans cet immeuble à côté de Grenoble, à quelques mètres des scènes de crime. Pendant tout ce temps, ce crime n'avait pas été élucidé. En 1991, la première est retrouvée dans un bois, violée et étranglée. 5 ans plus tard, 2e disparition, on découvre le corps dans un canal. L'ADN a enfin parle. La compagne du suspect n'en revient pas.

Je n'arrive pas à y croire. Ça me fait du mal.

A l'époque du premier meurtre, le suspect était encore un adolescent. Agé de 37 ans, il était toujours très proche.

Il faisait garder son petit par une des mères des victimes.

L'homme interpellé mardi avait été fiché pour une affaire de délinquance routière. Son ADN correspond à celui du sperme du meurtrier. Les familles des victimes sont soulagées.

La justice va pouvoir faire son travail. Ils vont pouvoir faire le deuil de cette petite fille.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==