Invitée : Sarah Marquis, "Sauvage par nature"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 21/05/2014Durée : 00h45

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Depuis qu'elle est enfant, elle marche. A 8 ans, elle partait déjà a l'aventure avec son chien. Là, c'est un immense périple qu'elle a accompli. Une marche solitaire de la Sibérie à l'Australie. Elle raconte cette plongée intérieure dans un livre. Voici maintenant l'invitée des Cinq Dernières Minutes. Cette invitée, c'est Sarah Marquis. Bonjour et merci d'être avec nous pour nous parler de "Sauvage par nature", publié chez Michel Lafon. Vous êtes suisse. D'où vous vient ce besoin d'être seule en pleine nature.

Sarah Marquis : J'ai vécu dans le Jura suisse; J'ai été élevée avec des animaux partout et de la terre. Delà est venue le désir de retrouver cette sensation. C'est sous une pluie battante dans la forêt néo-zéelandaise, que tuot m'est venu.

Elise Lucet : Vous vous lancez des défis ou c'est un besoin personnel? En 23 ans, vous avez fait une fois et demie le tour de la Terre.

Sarah Marquis: C'est le deux. L'effort me fascine, on sent la transformation du corps. A travers cette transformation, l'esprit se libere et on communie avec la nature.

Elise Lucet : Vous ne faites qu'un avec la nature quand vous marchez. Vous oubliez tout, même votre propre corps.

Sarah Marquis: il y a une sorte de mélange, l'esprit et le corps font un.

Elise Lucet : Il y a des moments qui vous ont particulièrement marquée ? Sarah Marquis: Il y a des moments incroyables, surtout dans le désert. Une fois ce sont des petits chameaux qui m'ont réveillés.

Elise Lucet : Vous vous habillez en homme pour échapper aux agressions. Vous avez eu très peur une nuit au Laos avec des narcotraficants ? Sarah Marquis: Au Laos, dans la jungle, j'étais très fatiguée, j'avais eu le palu. ils sont arrivés de nuit mais je m'en suis sortie.

Elise Lucet: Cela a été très dur physiquement. Vous avez pris des photos de vous témoignant de votre forme ou de votre fatigue.

Sarah Marquis: c'est avec ces images que je montre l'effort brut. La magie arrive après l'effort.

Elise Lucet : Quel était votre objectif.

Sarah Marquis: mon point d'arrivée se situe tout au sud de l'Australie J'y suis passée en 2003. J'avais dormi sous cet arbre et j'avais dit que je reviendrai.

Elise Lucet : Merci, Sarah Marquis.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==