Invitée : Anne Etchegoyen, "Les voix basques"

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 24/06/2013Durée : 00h50

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Elle est la voix au féminin du Pays basque et réunit autour d'elle des choeurs d'hommes, des chorales, qui perpétuent la tradition d'une région. Elle vient nous présenter un nouvel album qui va résonner cet été dans le Sud-Ouest et ailleurs. Notre invitée des Cinq Dernières Minutes est Anne Etchegoyen. Bonjour et merci d'être venue avec une partie du choeur Aizkoa avec qui vous venez d'enregistrer un album intitule "Les voix basques". Il sort aujourd'hui. Parlez-nous de ce choeur Aizkoa. D'abord, pourquoi aviez-vous envie de faire cet album avec eux.

Anne Etchegoyen : Aizkoa est un choeur avec un effectif assez petit. Ils ont la capacité d'apprendre des chants rapidement. Les chanteurs sont capables d'être solistes. Ils recherchent dans le repertoire basque. Ce sont des choses qu'on entend moins.

Elise Lucet : Vous avez en commun cet amour très fort d'un terroir et d'une culture très puissante.

Anne Etchegoyen : On a ça en commun. On aime festoyer et chanter ensemble pour cette culture.

Elise Lucet : C'est toujours étonnant d'entendre votre voix cristalline avec ce choeur exclusivement masculin. C'est rare une femme qui s'impose dans ce monde d'hommes.

Anne Etchegoyen : La parité n'est pas respecte ! Ils me laissent de la place.

Elise Lucet : Dites-nous ce qu'on retrouve dans cet album. C'est pour ça que je porte une robe rouge.

Anne Etchegoyen : On a fait un mélange. On a mis des chants traditionnels basques. Il y a aussi la berceuse basque.

Elise Lucet : Et aussi des grands classiques du chant basque mais aussi votre duo avec Patrick Fiori qui célèbre le Pays basque et la Corse.

Anne Etchegoyen : C'était chouette de mélanger deux cultures fortes. Avec cette qualité de voix qui est celled e Patrick Fiori.

Elise Lucet : On a vu le succès de Nolwenn Leroy avec "Bretonne". Avec la mondialisaton, chacun d'entre nous a besoin de retrouver ses racines, ses origines, sa culture.

Anne Etchegoyen : On a toujours eu cette volonté. La culture a toujours existé chez nous. Quelle est la différence a part que les médias ce sont davantage intéressés. J'espère que ce n'est pas qu'un effet de mode. Vos albums sont coproduits par votre propre label Otentik. Tout est dit au travers de ce mot.

Anne Etchegoyen : Ce nom de label Otentik me va bien.

Elise Lucet :C'est pour bénéficier d'une totale liberté que vous l'avez créé ? C'est pour valoriser ce patrimoine de proximité. Il faut penser local et agir global.

Elise Lucet : Anne Etchegoyen et le choeur Aizkoa, vous allez nous interpréter un extrait de votre album avec une petite partie du choeur, parce qu'en réalité, ils sont douze. Extrait mucical Extrait mucical : "Hegoak.

Elise Lucet : "Les voix basques", Anne Etchegoyen et le choeur Aizkoa. L'album sort aujourd'hui.

Fin de cette édition, merci de l'avoir suivie. Tout de suite, la météo de Philippe Verdier. A 20H, vous avez rendez-vous avec David Pujadas. Et ne manquez pas a 22H55 : "Un oeil sur la planète".

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==