Invité : Kev Adams, l'humoriste pour parents et adolescents

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 27/11/2013Durée : 00h48

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Il fait hurler de rire les adolescents mais aussi leurs parents. En à peine trois ans, il est devenu l'humoriste préféré de toute une génération. Un surdoué de la scène qu'on retrouve dès ce soir au Bataclan, a Paris. Voici maintenant l'invité des Cinq Dernières Minutes. Et cet invité, c'est Kev Adams. Bonjour et merci d'être avec nous. Vous revoilà sur scène, avec un nouveau spectacle "Voilà voilà".

Kev Adams : Je suis sur France 2. Le journal Bam.

Kev Adams :"Je suis flatté d'être là.

Sophie Le Saint : Pourquoi ce titre "Voilà voilà".

Kev Adams : Je dis ce que je suis, ce que j'aime. Je parle de moi. Et moi, c'est pas la prise de îtête.

Sophie Le Saint : Vous jouez à guichets fermés. C'est complet jusqu'en décembre. Est-ce rassurant d'aborder un nouveau one man show dans ces conditions.

Kev Adams : C'est rassurant et angoissant. Il y a beaucoup d'attente. Les gens ont envie de passer une belle soirée.

Sophie Le Saint : Comment vous sentez-vous.

Kev Adams : Je suis content d'être là. la pression monte. Je peux faire un truc pour ma mère ? Je suis au JT maman.

Kev Adams : J'ai toujours rêve de faire ça.

Sophie Le Saint : Le costume de présentateur vous va bien. On retrouve les thèmes qui vous sont chers et qui ont fait votre succès: vos profs, votre mère un peu, beaucoup, présante.

Kev Adams : C'est important, ma mère a toujours été présente dans ma vie. Ma mère est aussi dans ce spectacle, comme dans le premier.

Sophie Le saint : Vous vous inspirez beaucoup de ce que vous vivez. Vous n'hésitez pas à aborder le divorce de vos parents ? Si j'avais écris un livre ce serait les aventures de ma reum C'est un sujet qui touche beaucoup de jeunes et de moins jeunes. Une fois encore, ça fonctionne, le public est plié en deux. Vous avez seulement 22 ans.

Kev Adams : C'est pas une question de franchise mais de plaisir. Comment expliquez-vous votre succès Les gens ont envie de se sentir conquis. Ce qui est important c'est de vivre chaque moment avec les gens. J'aime cette relation avec le public. J'ai avertis les gens que je passais au journal de France 2.

Sophie Le Saint : Vous vous pincez parfois le matin pour y croire ? Kev Adams : Ce matin je me suis pinçé.

Sophie Le Saint : Certaines de vos répliques sont devenues cultes dans les cours de récré. Kev Adams : j'étais un cancre à l'école. Mais c'est vrai que j'étais pas la star de l'établissement ! Quand on passe devant les collège ça me flatte. C'est une belle vengeance pour moi! Un jour vous vous vengerez et vous serez sur France 2.

Sophie Le Saint : Vous aviez des problèmes de voix.

Kev Adams :Merci mille fois de m'avoir reçu.

Sophie Le Saint : Vous allez partir en tournée, puis ensuite vous serez à l'Olympia, du 4 au 8 juin prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==