Invité : Charles Aznavour, 90 titres pour ses 90 ans

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 16/05/2014Durée : 00h45

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pourtant, cet homme-là refuse d'être une icône. Il travaille toujours avec une énergie folle, prépare deux romans, un nouveau livre de souvenirs, donne des concerts, et il vient nous présenter une rétrospective de ses 90 meilleurs titres pour ses 90 ans. Voici maintenant l'invité des Cinq Dernières Minutes. Et cet invité, c'est Charles Aznavour. Bonjour et merci d'être avec nous pour ce best of officiel. 90 standards donc pour fêter votre 90e anniversaire, chez Universal.

Charles Aznavour : Il était temps. Dans quelques jours, je n'aurai plus le même âge. Je suis encore jeune! Elise Lucet : Quand on le prend dans ses mains, cet objet, il est petit, compact, et pourtant, c'est une vie qu'il contient. Ces 90 chansons sont autant de bougies qui marquent un magnifique parcours.

Charles Aznavour : Ne les soufflez pas.

Elise Lucet : Dans ce quadruple album, on retrouve "La bohème", "La mamma", "Mes emmerdes", "Emmenez-moi", "Que c'est triste Venise", "For me formidable". Ce sont les personnes en charge de ça qui l'ont fait chez Universal, je ne saurais pas le faire. Je n'ai pas le sens commercial, ce que le public va aimer. Dans ce quadruple album, on retrouve "La bohème", "La mamma", Vous avez quand même une fierté d'avoir écrit tout cela.

Charles Aznavour : Je suis d'autant plus fier que le français n'était pas ma langue. Chez moi, on parlait deux ou trois langues.

Elise Lucet : De quoi êtes vous le plus fier.

Charles Aznavour : De mon écriture, j'en suis très fier.

Elise Lucet : Comment avez-vous sélectionné les chansons ? Vous en avez écrit plus de 800.

Charles Aznavour : Je crois 590. J'écris tous les jours. Souvent c'est une chanson par jour, mais j'en jette beaucoup. Ce qui est beau aujourd'hui, semble bizarre le lendemain.

Elise Lucet : Qu'est-ce qui vous inspire, l'actualité.

Charles Aznavour : Je ne rate pas les actualités, sur toutes les chaînes. Je regarde C dans l'air, la 2, la 1, faut pas être sectaire.

Elise Lucet : Vous êtes très curieux, c'est ça qui vous nourrit.

Charles Aznavour : On a tout a apprendre des autres, quand on n'a pas le guide qu'on aurait dû avoir, il faut être son propre guide.

Elise Lucet: On parle de vous comme une îcone, un monument de la chanson française. Vous, si vous aviez à choisir un qualificatif, ce serait quoi.

Charles Aznavour : Ce sont des phrases, sans intérêt. artisan, c'est le métier le plus beau.

Elise Lucet : Vous sortez ce best of a l'occasion de votre 90e anniversaire. C'est dans quelques jours. Pourtant, vous regardez toujours plutôt devant vous. Vous dites, je crois: "Avenir rime avec devenir".

Charles Aznavour : Le passé est un réservoir merveilleux quand on veut écrire. Mais on ne vit pas sur le passé, le plus important, c'est demain.

Elise Lucet : Vous n'arrêtez pas. Les tournées, c'est fini, mais les concerts, pas du tout. Vous allez bientôt vous produire à Saint-Petersbourg, Londres, Berlin, Rome, et même, pour la première fois, Dubaï. On va écouter un court échange que vous avez eu, il y a quelques jours, avec le président de la République en Arménie. C'est vrai que vous vous fixez cette date de 2024 pour votre dernier concert.

Charles Aznavour : J'ai la chance d'avoir une famille qui me comprend. Même quand je suis là, on ne me voit pas. Je le dois aussi à mes amis. Des amis me signalent des choses. Je suis très curieux.

Donc, le plus jeune. Charles.

J'ai encore 10 jours. J'aurais nonante.

Je sais, je sais. J'ai décidé de donner mon concert d'adieuX le 22 mai 2024.

On a bien rendez-vous.

J'aurai 100 ans.

Vous serez là, j'espère.

Je serai là, je pense bien. Rires.

Elise Lucet : Joli Mmoment.

Charles Aznavour : J'ai passé un très bon temps avec les prsidents français et arménien. Je les aime bien. A partir du moment où ils ont été élus, ce sont mes présidents.

Elise Lucet : C'est vrai que vous vous fixez cette date de 2024 ?.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==