Cet article date de plus de huit ans.

Interview avec François Fillon

Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Les militaires nigérians et français interviennent.

Feu autorisé.

Les deux otages Antoine de Léocour et Vincent Delory meurent. Le premier brûlé dans son véhicule, le second abattu par ses ravisseurs. Depuis 2010, on compte une dizaine La Côte d'Ivoire en 2011, un directeur d'hôtel Stéphane Frantz di Rippel et un homme d'affaires Yves Lamblin. La Somalie en 2013. Denis Alex, un agent de la DGSE. Il y a 30 ans, ce visage avait marqué les Français.

Derrière cette nouvelle stratégie de la terreur, il y a donc le groupe Etat islamique, apparu au grand jour, il y a quelques mois seulement. Rares sont les images tournées au sein de l'organisation. Récemment, un documentaire américain permettait d'en savoir un peu plus.

Voici les combattants de l'organisation Etat islamique. Ils défilent dans la ville de Raqqa, leur fief du nord-est de la Syrie. Une armée d'environ 20.000 hommes, en majorité Irakiens et Syriens. Ils disposent d'armement lourd, pris dans les casernes. A coup d'intimidation, ils terrorisent la population civile.

Est-ce que tu peux venir Comment ça va ? Est-ce que c'est ta femme ? Dis-lui de changer la matière de son voile. Dis-lui ne pas lever son voile parce qu'on peut voir ce qu'elle porte en dessous. C'est ta femme, préserve-là.

On les conseille d'une façon sympathique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.