VIDEO. Turquie : Vodafone crée une application secrète pour aider les femmes battues

L'application a été promue uniquement auprès des femmes, afin que les victimes de violences conjugales puissent l'utiliser sans que les hommes ne soient au courant.

Cette vidéo n'est plus disponible

Pouvoir signaler des violences conjugales sans que l'agresseur s'en rende compte. C'est ce que propose l'application mobile Red Light, lancée en 2014 par la branche turque de la compagnie de télécommunications Vodafone et l'agence de communication Y&R Turkey. La campagne de publicité autour du service, uniquement diffusée auprès de femmes, a remporté le Grand Prix Media Lions à Cannes le 23 juin, rapporte Advertising Age (en anglais).

Red Light permet aux femmes turques de signaler des violences conjugales à trois personnes, en agitant leur téléphone. De l'extérieur, le dispositif a l'apparence d'une simple application lampe torche.

Des pubs cachées sur les étiquettes de sous-vêtements

Pour éviter que les hommes n'apprennent l'existence de Red Light, les campagnes de publicité concernant l'application ont été diffusées uniquement auprès des femmes. Des messages expliquant son fonctionnement ont été cachés au milieu de vidéos de blogueuses mode, sur les étiquettes de sous-vêtements ou encore sur des bandes de cire dépilatoire.

Plus de 250 000 Turques ont téléchargé l'application depuis sa création, soit 24% des femmes possédant un smartphone dans ce pays. Au total, Red Light aurait été activée plus de 100 000 fois, selon les statistiques données par Y&R Turkey.

Capture d\'écran d\'une vidéo de la campagne de publicité expliquant l\'application mobile Vodafone Red Light, qui permet aux femmes turques de signaler des violences conjugales.
Capture d'écran d'une vidéo de la campagne de publicité expliquant l'application mobile Vodafone Red Light, qui permet aux femmes turques de signaler des violences conjugales. (DIGITAL BUZZ)