Risques routiers : le téléphone toujours interdit et le nouveau danger des trottinettes

Un baromètre révélé mercredi 19 juin évoque les comportements des automobilistes et de ceux qui partagent la route avec eux. Le téléphone est entré dans les grands risques routiers.

FRANCE 2

La trottinette sur le podium de la dangerosité, derrière les motards et les automobilistes. Les usagers de ces nouveaux modes de transport font leur entrée au palmarès des mauvaises manières. "C’est horrible, parce qu'elles ne font pas attention et elles sont sur la route tout le temps", regrette une automobiliste. Le Code de la route interdit la circulation sur les trottoirs pour les engins électriques. Et pourtant les usagers n'ont pas conscience d'enfreindre la loi. "En respectant le Code de la route, non, il n'y a pas de raison de se mettre en danger", explique un utilisateur.

Le téléphone strictement interdit

À la rentrée prochaine, un décret du gouvernement autorisera ces véhicules à circuler sur les pistes cyclables. En revanche, l'utilisation du téléphone portable restera bien interdite. Selon le baromètre, près de la moitié des automobilistes téléphonent en conduisant et ils ont tous de bonnes raisons. "Trop de travail, trop d'heures donc vraiment essayer d'optimiser mon temps même quand je roule (...) j'ai toujours le téléphone à la main c'est un réflexe", décrit l'un d'eux. Même avec des écouteurs, l'utilisation du téléphone en voiture ou en moto est passible de 135 € d'amende et trois points en moins sur le permis.

Le JT
Les autres sujets du JT
La taxe carbone est l\'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019.
La taxe carbone est l'instrument le plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effets de serre, estime le Fonds monétaire international dans un rapport publié le 3 mai 2019. (JEAN-LUC FLEMAL / BELGA / AFP)