CARTE. Les 237 communes françaises où on ne capte aucun réseau avec son téléphone mobile

Le gouvernement a dressé une liste de 237 communes situées en "zones blanches", c'est-à-dire non couvertes par les opérateurs. Ces derniers devront y remédier avant fin 2016.

Si vous vous sentez mal à l'idée de ne pas être joignable sur votre téléphone portable, imaginez vivre dans une de ces 237 communes. Elles sont toutes situées dans ce qu'on appelle des zones blanches, qui ne disposent d'aucun réseau mobile. Elles devront être couvertes en téléphonie et internet mobile avant la fin 2016, a expliqué le gouvernement aux quatre opérateurs, vendredi 6 novembre, en publiant la liste des villages concernés.

"Afin de s'assurer qu'aucun territoire n'a été oublié, cette liste sera complétée dans les prochaines semaines, le temps que les dernières mesures soient faites sur le terrain", affirme le gouvernement dans son communiqué. Vendredi, une liste de 171 communes a été publiée, s'ajoutant à une précédente liste de 67 communes (mais l'une d'elles est présente par erreur sur les deux listes).

Plus de 2 200 communes n'ont pas accès à l'internet mobile

Sur la carte, quelques territoires particulièrement négligés se distinguent : les Pyrénées et les Cévennes, l'Yonne, la Mayenne et la Seine-Maritime. Avec 27 communes concernées, l'Aude est le département le plus touché. 

Le gouvernement a également appelé les opérateurs à équiper en internet 3G ou 4G, avant mi-2017, "plus de 2 200 communes rurales qui n'ont aujourd'hui accès qu'au seul service de téléphonie 2G".