Arnaque par téléphone : deux sociétés condamnées pour du "ping-call"

Grâce à un système bien rodé, les deux sociétés se faisaient rappeler sur des numéros fortement surtaxés.

France 3

Deux sociétés viennent d'être condamnées à de lourdes amendes, 250 000 et 500 000 euros. L'affaire aurait fait des millions de victimes. Le principe est simple : un appel téléphonique si bref que l'on n'a pas le temps de décrocher. On vous invite à rappeler un numéro surtaxé. Au bout du fil : une boîte vocale.

Un annuaire inversé

Derrière le coup de fil se cache une société spécialisée équipée d'ordinateurs qui rappellent automatiquement. C'est la technique des "ping-calls". L'appel peut coûter jusqu'à 10 euros, empochés par la société. Le plus souvent, ces numéros surtaxés commencent par 0897 et 0899. La direction de la concurrence et des fraudes a mis en place un annuaire inversé. Il "vous donnera le nom de la société qui exploite ce numéro donc vous saurez qui veut que vous le rappeliez et vous saurez exactement la tarification associée à ce numéro", explique Loïc Tanguy, de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Bombay, en Inde, le 1er mai 2015. En 2017, les smartphones devront aussi être équipés d\'un GPS intégré.
A Bombay, en Inde, le 1er mai 2015. En 2017, les smartphones devront aussi être équipés d'un GPS intégré. (INDRANIL MUKHERJEE / AFP)