Après des tests ratés, Samsung lance une inspection de son smartphone pliable Galaxy Fold

Certains journalistes chargés d'essayer le futur modèle du géant sud-coréen ont fait état de problèmes d'écrans brisés.

Le Galaxy Fold est présenté à Londres (Royaume-Uni), le 16 avril 2019.
Le Galaxy Fold est présenté à Londres (Royaume-Uni), le 16 avril 2019. (SIMON NAGEL / DPA / AFP)

Le lancement, prévu la semaine prochaine, va-t-il être reporté ? Le géant coréen Samsung a annoncé, jeudi 18 avril, qu'il allait lancer une inspection de ses Galaxy Fold, son nouveau modèle très attendu de smartphone pliable. Certains journalistes américains chargés de le tester ont fait état de graves problèmes d'écrans brisés, dès les premiers jours d'utilisation.

"Après seulement deux jours, l'écran du Galaxy Fold que j'ai reçu pour l'évaluer est totalement cassé et inutilisable", a twitté Mark Gurman, de Bloomberg. Dieter Bohn, de The Verge, a écrit de son côté : "Quelque chose s'est passé sur l'écran de mon Galaxy Fold et a entraîné un gonflement... Il est cassé."

"Nous inspecterons attentivement ces unités pour déterminer la cause du problème", a réagi Samsung. Le groupe, premier fabricant mondial de smartphones, a passé près de huit ans à développer le Galaxy Fold, qui sera mis en vente pour 1 980 dollars (1 750 euros).