Apple en panne faute de nouveautés

Malgré de très bons résultats, Apple a annoncé des profits en baisse pour la première fois en 10 ans. Est-ce une crise de règne, le début du déclin? La marque peine à réenchanter ses fans et les investisseurs.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

9,5 milliards de profits pour 43 milliards de dollars de chiffre
d'affaires (CA) au premier trimestre 2013. Cette réussite qui fait sûrement rêver tout constructeur automobile n'a pas réjoui les fans d'Apple.

Dévoilés hier soir lors d'une conférence au siège de la marque à Cupertino, en
Californie, les résultats du dernier trimestre accusent une baisse de 20% des bénéfices de la marque. Ce ralentissement intervient après des années
de croissance effrénée, avec une action dont la valeur a été multipliée par 100 en 10 ans. 

La situation n'est pas dramatique: Apple dispose toujours de 145 milliards de dollars de
liquidité et continue d'être une des entreprises les plus profitables au monde. 

La pomme aux 60 millions de produits vendus par an apportera les premières réponses à ces interogations lors de la conférence annuelle de ses développeurs, qui aura lieu en juin en Californie. Selon Olivier Frigara, la prochaine révolution d'Apple ne devrait pas  passer par un nouveau concept, mais par une refonte de son système d'opération, l'iOS. 

En attendant juin, la firme a annoncé qu'elle reverserait 100 milliards de dollars à ses actionnaires d'ici 2015. Et mercredi matin, l'action Apple n'a cédé que 1,2 % à la bourse de New York, montrant la confiance relative des investisseurs.