Climat : Emmanuel Macron rappelé à ses engagements

Les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat ont adressé mardi 13 octobre une lettre ouverte pour lui rappeler ses engagements.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"La France va prendre le tournant de la 5G". Tout est parti de cette phrase d’Emmanuel Macron prononcée le 28 septembre. Elle balaie l’une des propositions de la Convention citoyenne pour le climat : l’instauration d’un moratoire sur la 5G. Sont écartées aussi le malus sur le poids des véhicules ou la fin des constructions ou des extensions des aéroports.

Macron a répondu illico

Pour les 150 membres de la Convention, le président brise sa promesse faite devant eux. Ils lui ont rappelé dans une lettre ouverte mardi 13 octobre. Ils demandent au président un soutien clair et qu’il réaffirme le cap. Emmanuel Macron a réagi dans la foulée, précisant qu’une trentaine de propositions était déjà totalement ou partiellement mise en oeuvre comme la fin des terrasses chauffées ou l’accélération de la sortie du fioul. Un projet de loi doit arriver d’ici la fin 2020.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président Emmanuel Macron à l\'Elysée, le 29 juin 2020.
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 29 juin 2020. (CHRISTIAN HARTMANN / AFP)