5G : des villages bientôt privés d'internet à cause du déploiement de la nouvelle technologie

La 5G utilise la bande passante du système développé depuis des années par certaines collectivités locales. Près de 4 000 foyers vont ainsi se retrouver sans internet à la fin du mois de décembre.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Installation d'une nouvelle antenne relais à Uchon (Saône-et-Loire), en octobre 2020. (FLORIAN JANNOT-CAEILLET? / HANS LUCAS)

Patrick vit dans un petit hameau en Bourgogne. Il avait Internet de façon satisfaisante depuis quelques années. Mais il a appris, il y a 10 jours, que son secteur allait redevenir une zone blanche en raison du déploiement de la 5G. "Tous les gens du village ont reçu la même lettre, à deux ou trois jours d'intervalle, avec la même annonce d'arrêt d'internet à la fin du mois de décembre."

Seule alternative viable : le satellite

Pour installer la 5G, les opérateurs modifient la technologie et utilisent la fréquence du système radio développé jusqu'ici par les collectivités locales pour apporter internet dans les campagnes. Près de 4 000 foyers dans une quarantaine de départements vont ainsi se retrouver hors réseau explique Philippe Legrand, opérateur dans ce domaine. Il appartient à la fédération qui fait la promotion du très haut débit dans les territoires : "On estime que 5 à 10% des foyers qui étaient connectés en radio jusqu'à présent vont se retrouver déconnectés et non éligibles à la nouvelle fréquence sur la nouvelle technologie, pour permettre la libération de ces fréquences pour la 5G."


En d'autres termes, le débit sera meilleur mais tout le monde n’y aura pas accès. Patrick et ses voisins vont devoir trouver un plan B. La 4G n’est pas très satisfaisante et de toute façon elle ne passe pas dans ce secteur. La piste c’est donc le satellite qui est légèrement plus cher.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.