Musique. Les grands gagnants des ventes en France en 2016

Qui sont les grands gagnants de l'industrie musicale en France en 2016 ? Et, surtout, comment a-t-on vendu la musique cette année : CD, streaming, numérique, vinyles... Alors que le marché de la musique, porté par le streaming, a connu une année plutôt positive, on fait le bilan.

Renaud est en tournée depuis l\'automne, ici en concert à Lille le 2 novembre dernier
Renaud est en tournée depuis l'automne, ici en concert à Lille le 2 novembre dernier (ALEXIS CHRISTIAEN (PIB) / MAXPPP)

Il était attendu et ses chiffres n'ont pas déçu. Le grand gagnant de l'industrie musicale en France en 2016 c'est bien lui, Renaud, dont la marche vers le million d'albums vendus semble inarrêtable. Mieux que ça, le Phénix, lancé dans une grande tournée qui passera par les grands festivals l'été prochain, a signé une performance ahurissante dès la sortie de son premier album de chansons originales en dix ans, le 8 avril dernier : en seulement une semaine, il approchait déjà les 300 000 exemplaires vendus.

Derrière, elle aussi a fait très fort. Encore Un Soir, nouvel album de Céline Dion, dont le succès prouve que les Français aiment surtout... ceux qui chantent en français. Les beaux succès des Kids United, avec deux albums classés au plus haut, de Christophe Maé, Julien Doré, Vianney ou Maître Gims le prouvent encore en 2016. Ou bien celui de M Pokora et ses reprises de Claude François, star des ventes de Noël. Avec une exception néanmoins, le carton de Blue and Lonesome, le nouvel album des Rolling Stones.

Explosion de l'écoute en ligne

Les chiffres deviennent ahurissants, imaginez plutôt : les écoutes via les plateformes de streaming ont plus que doublé en deux ans. Et en France, les grands gagnants sont les représentants d'un genre musical qui sait se vendre en ligne. Le rap est roi, à l'image de Nekfeu et son nouvel album Cyborg sorti sans aucune promotion au début du mois. Il a détrôné le record d'écoutes en une seule journée sur Spotify, la principale plateforme de streaming, détenu alors depuis seulement trois mois par les deux rappeurs des Tarterêts PNL.

Alors que dans le monde, Drake, Justin Bieber, Rihanna ou The Weeknd règnent en maîtres, en France les princes du streaming se nomment donc Nekfeu mais aussi Jul, le rappeur marseillais qui sort des albums comme il respire, six en deux ans, dont deux cette année, à seulement six mois d'intervalle. Plus globalement, on peut aujourd'hui le dire, ventes numériques et physiques se partagent le marché à parts égales.

Le vinyle, toujours plus haut

Il n'est plus, depuis longtemps, réservé aux collectionneurs ou aux esthètes ; le bon vieux vinyle n'en finit plus de s'imposer, son marché a plus que doublé une nouvelle fois en 2016. Dans les premières places du classement, on retrouve du classique, de Nirvana au Clash en passant par les Rage Against The Machine ou L'école du Micro d'Argent d'IAM dont on fêtera l'année prochaine les 20 ans. Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Renaud et en tête Blackstar, le dernier album de David Bowie, décédé le 10 janvier.

L'un des cartons de l'année définit bien 2016. De Bowie à Leonard Cohen, en passant par Prince et Michel Delpech, la grande faucheuse a imposé quelques tendances, et beaucoup de ventes, au cours d'une année d'hécatombes.