"La Reine des Neiges", "Star Wars"... Disney fait son entrée dans le marché du streaming

Sa plateforme, qui sera moins chère que Netflix, a été dévoilée en détail jeudi, pour un lancement en fin d'année aux Etats-Unis et dans le courant du premier semestre 2020 en France.

Présentation de la nouvelle plateforme de SVoD Disney+, le 11 avril 2019.
Présentation de la nouvelle plateforme de SVoD Disney+, le 11 avril 2019. (DISNEY)

Mickey casse les prix. La plateforme de streaming de Disney, qui sera moins chère que Netflix, a été dévoilée en détail jeudi 11 avril, pour un lancement en fin d'année aux Etats-Unis. Disney+ y sera lancée le 12 novembre, au prix de 6,99 dollars par mois (environ 6,20 euros) ou 69,99 dollars par an (environ 62 euros), un prix "que nous avons voulu accessible" au plus grand nombre de consommateurs possible, a commenté Bob Iger, patron de la World Disney Company, en présentant cette nouvelle offre aux investisseurs.

La plateforme sera lancée ensuite progressivement à d'autres régions du monde, à commencer par l'Europe de l'Ouest dans le courant du premier semestre 2020, ont précisé les responsables du géant américain qui vient de boucler son rachat d'une bonne partie de 21st Century Fox, étoffant ainsi encore son catalogue.

7 500 épisodes de séries et 400 films issus du catalogue historique

Disney+ proposera le catalogue des productions Disney (les dessins animés emblématiques comme Blanche-Neige et les sept nains, Les 101 Dalmatiens, Bambi, Cendrillon..., les films comme Mary Poppins ou la saga Pirates des Caraïbes, mais aussi les séries phares de la chaîne Disney Channel comme High School Musical), de Pixar (la saga Cars, le film d'animation Là-Haut), les franchises Star Wars et Marvel ou les programmes de la chaîne National Geographic.

Fin 2020, Disney+ devrait contenir les 21 longs-métrages Pixar et la saga Star Wars dans son intégralité. Mais seuls sept films du Marvel Cinematic Universe seront disponibles au lancement de la plateforme aux Etats-Unis. En outre, les 30 saisons de la série animée Les Simpson (venant de chez Fox) seront aussi disponibles sur Disney+.

Disney promet également du contenu "Disney Originals". Parmi les titres annoncés, une série animée dérivée de Toy Story, la série WandaVision autour des super-héros Marvel, Scarlet Witch et Vision ou le film Noelle, une comédie centrée autour de la fille du père Noël. La série à gros budget tirée de l'univers Star Wars, The Mandalorian, précédemment annoncée et dont le tournage vient de se terminer sera quant à elle disponible au lancement de la plateforme. 

La page d\'accueil du site de SVoD Disney+ dévoilée le 11 avril 2019.
La page d'accueil du site de SVoD Disney+ dévoilée le 11 avril 2019. (DISNEY)

Disney mise sur "60 à 90 millions d'abonnés dans le monde"

Le film Captain Marvel, actuellement en salles, sera disponible en exclusivité dès le lancement, ont ajouté les responsables du groupe. Les abonnés pourront, en premier lieu, accéder à 7 500 épisodes de séries, 400 films issus du catalogue historique et 100 films plus récents. En France, le catalogue Disney+ devra toutefois respecter la chronologie des médias qui impose un délai de 17 mois à un film ayant réalisé plus de 100 000 entrées en salles avant que celui-ci ne soit disponible sur une plateforme de SVoD.

Disney anticipe "60 à 90 millions d'abonnés dans le monde d'ici la fin de (l'exercice budgétaire) 2024", dont les deux tiers en dehors des Etats-Unis, a précisé la directrice financière Christine McCarthy, ajoutant que le groupe comptait investir environ un milliard de dollars pour les contenus originaux la première année. Le groupe n'anticipe pas de bénéfices pour Disney+ avant environ cinq ans.