Une nouvelle arnaque à la carte Vitale cible ses victimes par SMS

L'assuré reçoit un message sur son téléphone lui demandant de renouveler ou mettre à jour sa carte en cliquant sur un lien. Grâce à cette procédure en plusieurs étapes, les escrocs parviennent à obtenir les informations bancaires de millions de Français.

Article rédigé par
Thomas Giraudeau - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Illustration de la carte Vitale d'un assuré. (JULIO PELAEZ / MAXPPP)

C'est une arnaque plutôt bien ficelée qui a déjà visé des millions de Français, depuis plusieurs mois. Un simple SMS vous invite à mettre à jour ou à renouveler votre carte Vitale. En cliquant sur le lien, vous tombez sur un site internet qui ressemble beaucoup à celui de l'Assurance maladie. On vous demande alors votre adresse afin de vous envoyer, soi-disant, votre nouvelle carte Vitale. Mais pour la recevoir, il faut payer quelques euros. Les escrocs récupèrent ainsi vos numéros de carte bancaire et peuvent ponctionner votre compte.

"J'aurais dû être beaucoup plus vigilante"

Des arnaques à la carte Vitale avaient déjà été signalées par l'Assurance maladie via des e-mails. Ce piège par SMS, qui circule beaucoup depuis le mois de décembre, est la deuxième escroquerie la plus répandue actuellement en France, selon la plateforme en charge de l'assistance aux victimes de cybermalveillance. Princesse Diarra fait partie des millions de Français arnaqués : "Ils m'ont demandé mes informations bancaires et de payer 84 centimes. Après je n'ai plus eu de nouvelles. Je me suis dit que j'aurais dû être beaucoup plus vigilante." Heureusement pour elle, sa banque l'a prévenue de ces virements douteux, et les a bloqués. Mais d'autres n'ont pas eu cette chance et ont perdu plusieurs centaines d'euros.

Une arnaque à la carte Vitale par SMS très répandue depuis le mois de décembre 2021. (CAPTURE ECRAN SMARTPHONE / FRANCE INFO)

Les escrocs vont jusqu'à appeler les victimes, en se faisant passer pour leur banquier, détaille Jean-Jacques Latour, directeur de l'expertise pour la plateforme d'assistance aux victimes cybermalveillance.gouv.fr : "L'escroc va avoir toutes les informations pour pouvoir crédibiliser son attaque. Il va vous appeler, vous dire 'Vous êtes bien Monsieur ou Madame untel qui habitez bien à tel endroit et qui avez tel numéro de carte bancaire'. Et là, lui annonçant des fraudes sur sa carte bancaire, la victime est mise en confiance. Elle va pouvoir céder aux différentes manipulations que le cybercriminel va lui faire faire."

Un rappel pour ne pas se faire arnaquer : l'Assurance maladie ne vous demandera jamais par message de mettre à jour votre carte Vitale. Cela se fait en pharmacie, sur des bornes spécifiques, et totalement gratuitement et jamais sur internet. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité sur internet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.