Sécurité informatique : le groupe français Thales et le géant américain Google concluent un partenariat pour un "cloud" sécurisé

Les deux groupes vont créer une société conjointe.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo du groupe français Thales, au forum international de cybersécurité à Lille, le 7 septembre 2021. (DENIS CHARLET / AFP)

Un partenariat pour davantage de sécurité. C'est ce qu'ont annoncé le groupe français Thales et le géant américain Google mercredi 6 octobre. L'objectif : développer un service de "cloud" sécurisé à destination des entreprises et des institutions publiques à l'horizon 2023. Les deux entreprises visent l'obtention du label "cloud de confiance", annoncé en mai dernier par le gouvernement pour caractériser les services de stockage de données à distance qui présentent un haut niveau de sécurisation et qui sont exploités en Europe.

Concrètement, les deux groupes vont créer une société conjointe, qui n'a pas encore trouvé son nom, dans laquelle "Thales sera suffisamment fort pour garantir son contrôle", a expliqué Marc Darmon, le Directeur général adjoint des systèmes d'information et de communication sécurisés de Thales lors d'une conférence téléphonique.

Le projet devrait voir le jour en 2023

Le projet devrait être pleinement lancé en 2023. Trois "data centers" doivent voir le jour "au deuxième trimestre 2022 en région parisienne", précise Marc Darmon, et la coentreprise "sera immatriculée dans la foulée".

"C'est la première fois en Europe qu'on crée une société de droit local pour répondre aux exigences du gouvernement français. C'est une offre qu'on a conçu ensemble avec Thales pour la France, en y associant les moyens juridiques et techniques pour répondre aux exigences du 'cloud de confiance'", a relevé Samuel Bonamigo, vice-président Europe du Sud de Google Cloud.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sécurité sur internet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.