Cybersécurité : un piratage paralyse les services administratifs d'un village de Côte-d'Or

Un piratage informatique paralyse depuis plusieurs jours les services administratifs de la ville de Nuits-Saint-Georges, en Côte-d'Or, et de l'intercommunalité, avec demande de rançon. Les cyberattaques se multiplient un peu partout dans l'Hexagone.

france 3

La petite commune de Nuits-Saint-Georges (Côte-d'Or), 5 000 habitants, n'aurait jamais pensé être un jour la cible d'une telle attaque. 120 ordinateurs ont été infectés par un virus malveillant. Impossible de se servir de ses machines, alors il faut revenir à de méthodes de travail plus anciennes. En arrivant au travail, lundi 18 novembre, les fonctionnaires découvrent leurs ordinateurs piratés, affichant une demande de rançon de 2 200 euros. La mairie était pourtant équipée d'un système de protection.

Le CHU de Rouen également visé

Ces attaques sont de plus en plus nombreuses. Près de Toulouse (Haute-Garonne), il y a quelques jours, une commune de 7 000 habitants a été elle aussi attaquée par des pirates informatiques. La mairie de Grand Cognac, en Charente, également, tout comme le CHU de Rouen (Seine-Maritime), victime la semaine dernière d'une attaque d'une plus grande ampleur encore. 300 000 euros de rançon ont été réclamés. Le système informatique a été paralysé, retardant la prise en charge de patients. Depuis, une enquête est ouverte. Dans ce type d'affaires, il est très difficile pour les enquêteurs de remonter jusqu'aux auteurs des faits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une salle d\'ordinateurs d\'une école informatique en Chine. Photo d\'illustration.
Une salle d'ordinateurs d'une école informatique en Chine. Photo d'illustration. (GREG BAKER / AFP)