VIDEO. "Sextorsion" : "J'ai paniqué", témoigne l'acteur Jean-Pierre Castaldi, victime d'une tentative de chantage à la webcam

C'est une escroquerie d'une ampleur inédite : des milliers de Français ont été victimes de chantage à la webcam. Deux jeunes pirates informatiques ont été arrêtés.

FRANCE 3

Les policiers appellent cela de la "sextorsion" : du chantage à la vidéo intime. Depuis le mois de février, les cyberenquêteurs étaient à la recherche des deux pirates informatiques soupçonnés d'avoir envoyé 20 millions de mails menaçants. "J'ai remarqué que vous aviez des goûts très... particuliers en matière de 'pornographie', était-il écrit dans ces messages. J'ai tout simplement enregistré une vidéo en écran scindé avec (...) votre webcam vous enregistrant en train de vous... amuser."

Les pirates réclamaient 550 euros, ce qui était selon eux "un juste prix pour notre petit secret". En réalité, il n'y avait pas de piratage de webcam. Parmi les victimes, l'acteur Jean-Pierre Castaldi, qui s'est inquiété d'un message d'un hacker assurant avoir subtilisé ses codes bancaires. "J'ai paniqué, reconnaît-il. Si vous payez, il va toujours vous demander de l'argent. De toute façon, je n'aurais pas payé."

28 000 personnes ont signalé l'arnaque et plus 2 000 ont porté plainte. Deux jeunes Français de 21 ans, présentés comme intelligents et désocialisés, ont été arrêtés cet automne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Pierre Castaldi à son domicile, en décembre 2019.
Jean-Pierre Castaldi à son domicile, en décembre 2019. (FRANCE 3)