Vendée : une entreprise du bâtiment victime d'une cyberattaque avec rançon, les 650 salariés renvoyés chez eux

"Il y avait un message sur les écrans et une demande de rançon", raconte le PDG.

Article rédigé par
Avec France Bleu Loire Océan - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
PRB est l'un des sponsors du Vendée Globe. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

L'entreprise spécialisée dans la production de revêtements de façade pour le bâtiment PRB, située aux Achards (Vendée), a été victime d'une cyberattaque dans la nuit de jeudi à vendredi, rapporte France Bleu Loire Océan, vendredi 4 juin. Cette entreprise, connue pour être un des sponsors de bateaux du Vendée Globe, a renvoyé ses 650 salariés chez eux le temps des réparations informatiques, indique son PDG, Jean-Jacques Laurent.

Cette cyberattaque a été détectée vendredi matin. "Il y avait un message sur les écrans et une demande de rançon", explique le dirigeant. "Il est hors de question de payer", ajoute-t-il, indiquant qu'une plainte a été déposée en gendarmerie.

Jean-Jacques Laurent affirme également que "toute l'activité a été stoppée", seuls restant sur place les informaticiens de l'entreprise, aidés par un prestataire extérieur. L'entreprise espère pouvoir reprendre un fonctionnement normal d'ici au début de la semaine prochaine.

Le 19 février dernier, une autre entreprise vendéenne, le géant du bateau de plaisance Bénéteau, avait elle aussi été victime d'une cyberattaque avec demande de rançon. L’activité avait été perturbée pendant plusieurs semaines.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyberattaques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.