Cyberattaque : un fléau en explosion

Les douze derniers mois auront été marqués par une forte augmentation des cyberattaques. Dernière victime en date : une filiale du groupe Bouygues.

France 2

C'est un braquage d'un nouveau genre qui vient de faire une nouvelle victime. Depuis trois jours, au siège social de Bouygues Construction, impossible pour les employés de se connecter à internet, d'écrire un mail, ou d'accéder au logiciel professionnel. Derrière les murs, des centaines d'ordinateurs sont à l'arrêt. Dans un communiqué, le groupe explique qu'"une attaque virale de type ransomware a été détectée sur le réseau informatique". Les auteurs de cette attaque réclameraient aujourd'hui 10 millions de dollars au géant du BTP pour récupérer ses données.

69 attaques d'ampleur en 2019

Depuis quelques mois, les ransomwares, ou logiciels de rançons sont devenus la principale menace informatique pour les entreprises et les institutions. Au moins 69 attaques d'ampleur ont eu lieu en 2019, parmi lesquels des grands groupes, mais aussi un hôpital ou une université. Et cela commence toujours de la même manière, à savoir une prise d'otage version numérique. C'est toujours en bitcoins, monnaie virtuelle réputée intraçable, que les pirates réclament leur rançon. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une simulation de cyberattaque vue sur un écran d\'ordinateur à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 10 octobre 2016.
Une simulation de cyberattaque vue sur un écran d'ordinateur à Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 10 octobre 2016. (MAXPPP)