Cyberattaque : les données de l'hôpital de Corbeil-Essonnes ont été divulguées par des pirates

Publié Mis à jour
Cyberattaque : les données de l'hôpital de Corbeil-Essonnes ont été divulguées par des pirates
France 3
Article rédigé par
M. Boisseau, L. Feuerstein, C. Cuello L. Caboche, S. Pichavant, Y. Moine C.Legros, A. Canestraro, @RevelateursFTV - France 3
France Télévisions

L'hôpital de Corbeil-Essonnes, victime d'une cyberattaque fin août, n'avait pas payé la rançon demandée par les pirates. Ceux-ci se sont vengés en divulguant des documents confidentiels.

Des demandes d'examens médicaux, des comptes-rendus opératoires… Plusieurs documents confidentiels ont été révélés par les pirates informatiques qui ont attaqué l'hôpital de Corbeil-Essonnes, fin août. Ces centaines de milliers d'informations sont visibles sur le dark net et ont été publiées, car l'hôpital avait refusé de payer la rançon de deux millions de dollars, comme l'avaient demandé les autorités françaises.  

Le secteur médical de plus en plus ciblé 

Le groupe nommé Lockbeat avait menacé de divulguer ces informations s'il n'était pas payé. "Aujourd'hui, ces pirates informatiques publient ça pour faire peur aux autres", explique Damine Bancal, spécialiste en cyberintelligence, fondateur du site Zataz. Sur le site des pirates apparaissent les noms d'autres entreprises. Le secteur médical est de plus en plus ciblé, car les données volées peuvent être utilisées pour faire chanter les victimes. "Tout le monde est inquiet, forcément, on n'a pas envie de voir déballer au vu de tout le monde (…) ses données personnelles", indique Franck Banizette, syndicat SUD santé, centre hospitalier sud-francilien. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.