Cyberattaque : la plateforme Uber victime d'un vaste piratage fin 2016

Le géant du VTC a annoncé avoir été victime d'une cyberattaque de grande ampleur il y a aujourd'hui un an. Au total 57 millions de comptes utilisateurs ont été piratés.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a environ un an, fin 2016, quelque 57 millions de comptes utilisateurs de la plateforme Uber ont été piratés, dont les données de 600 000 chauffeurs de l'entreprise. L'entreprise n'avait jusqu'à présent rien dit, et avait payé une rançon. Mais se pose, avec cette cyberattaque, la question de la sécurité informatique d'Uber. Des millions de noms, de numéros de téléphone mais aussi des adresses emails ont été volés.

Les cyberattaques se multiplient

Uber a assuré avoir identifié les auteurs de ce piratage et certifie que les données récupérées ont été détruites. Du côté des utilisateurs, on demande un renforcement de la sécurité des données personnelles. Pour subtiliser ces données, les pirates ont infiltré un des serveurs info d'Uber: officiellement les données bancaires des utilisateurs n'auraient pas été subtilisées. L'entreprise a négocié en secret avec les pirates et leur a versé 100 000 dollars de rançons. Ces dernières années, les cyberattaques se sont multipliées. Le plus grand piratage restant celui, en 2013, de Yahoo! qui a confirmé que l'ensemble de ses trois milliards de comptes utilisateurs avaient été piratés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Siége d\'Uber à San Fransisco (Californie).
Siége d'Uber à San Fransisco (Californie). (JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)