Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Un jour, un chasseur : un compte sur les réseaux sociaux pour dénoncer les "presque accidents" de chasse

Publié Mis à jour
Envoyé spécial.  Un jour, un chasseur : un compte sur les réseaux sociaux pour dénoncer les "presque accidents" de chasse
Article rédigé par
France Télévisions

Révoltées par la mort de Morgan Keane, un jeune Lotois abattu par un chasseur en décembre 2020, ses amies ont créé le collectif  Un jour un chasseur, qui vise à relayer les témoignages sur "les comportements abusifs liés à la chasse". Les récits arrivent de toute la France, et ils font froid dans le dos... Extrait du magazine "Envoyé spécial".

"Un jour, un chasseur a tué ma chienne alors que j'étais à 10 mètres d'elle." "Je faisais mon footing, quand j'ai entendu un coup de fusil proche. (...) J'ai remarqué que je saignais. J'ai un plomb qui s'est logé à l'arrière de ma tête." "J'étais à quelques mètres de ma maison (...), il y avait un chasseur, je lui ai demandé de s'éloigner. En colère, il a tiré dans ma direction." Balles perdues, intimidations... les témoignages publiés sur le compte Un jour, un chasseur (Facebook, Instagram, Twitter) font froid dans le dos.  

Ce compte a été créé après le tragique accident qui a coûté la vie à Morgan Keane. Ce jeune Lotois a été abattu par un chasseur en décembre 2020, alors qu'il coupait du bois à cent mètres de chez lui. Révoltées, plusieurs de ses amies ont voulu lancer un appel à témoin sur les réseaux sociaux. Quand elles ont vu arriver des récits de toute la France, jusqu'à vingt par jour, elles se sont dit "que c'était un véritable problème, une réalité qu'il fallait dénoncer".  

Quand la balle est passée tout près : des "presque accidents" en constante augmentation

Certains témoignages parmi les plus impressionnants ont été relayés par les journaux télévisés. Comme l'histoire de ce couple traumatisé, qui a échappé au pire : la balle d'un chasseur, entrée par une fenêtre, a fini sa course dans un mur à l'autre bout de leur maison. Ou les voyageurs de ce TGV qui ont cru à une bombe – c'était une balle de chasse. Elle a traversé une vitre puis l'appuie-tête d'un siège... heureusement inoccupé. 

Tous les ans, la chasse provoque une vingtaine de décès, et fait 150 blessés. Si le nombre d'accidents mortels est en baisse depuis dix ans, celui des "presque accidents" – quand la balle est passée tout près – ne cesse d'augmenter. Pour la saison dernière, il a été recensé 31 tirs en direction de véhicules, 47 en direction d'habitations, 29 sur des animaux domestiques. En l'absence de dommages corporels humains, ils sont répertoriés comme des "incidents de chasse". 

Extrait de "Des chasseurs tout permis ?", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 25 mars 2021.

Parmi nos sources

- Sur les sanctions que prévoit la justice en matière d'homicide involontaires : 
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F35148

- Pour revoir le témoignage du couple qui a vu une balle traverser leur maison : 
https://www.francetvinfo.fr/france/chasse/accidents-de-chasse-le-traumatisme-d-un-couple-qui-a-frole-la-mort_4298371.html

- Une enquête qu'avait déjà réalisée "L'Œil du 20 Heures" sur les "incidents" de chasse : 
https://www.francetvinfo.fr/animaux/bien-etre-animal/video-tgv-maisons-animaux-domestiques-les-incidents-de-chasse-se-multiplient_3105371.html

- Les chiffres sur les accidents de chasse délivrés par l'Office national de la biodiversité : 
https://ofb.gouv.fr/actualites/bilan-des-accidents-de-chasse-2019-2020#:~:text=La%20F%C3%A9d%C3%A9ration%20nationale%20de%20la,pour%20la%20p%C3%A9riode%202019%2D2020.&text=La%20saison%202019%2D2020%20est,avec%20141%20victimes%20contre%20131

Liste non exhaustive.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.