VIDEO. Pour mettre fin au diktat de "l’objectif bikini", elle lance le hashtag #objectifbikinifermetagueule

L’approche de l’été est souvent synonyme de beau temps, de bonne humeur mais aussi d’objectifs physiques à atteindre. L’humoriste Laura Calu déplore ce diktat de la minceur qui va de pair avec l’arrivée des beaux jours. Elle a exprimé son ras-le-bol au travers du hashtag #objectifbikinifermetagueule. 

Voir la vidéo
brut

"Pour profiter de ton été, il faut faire un 34, un 36, être toute lisse, ne surtout pas avoir de cellulite". Laura Calu ne supporte plus les injonctions de la société imposant aux femmes de faire attention à leur poids à l’approche de l’été. Pour exprimer son mécontentement, cette humoriste a lancé, sur Twitter, le hashtag #objectifbikinifermetagueule. "En fait, on est beaucoup trop à souffrir et quand j’ai lancé ce #objectifbikinifermetagueule, je ne m’attendais absolument pas à autant d’ampleur et ce qui m’a le plus surprise, c’est que ça semblait être un message tellement simple", explique-t-elle. 

Une histoire personnelle

Si Laura Calu semble si concernée par la question, c’est parce qu’elle a elle-même souffert de ce diktat. "Le fait que l’on rappelle aux femmes, à l’approche de l’été, comment elles doivent être, ce qu’elles doivent manger, le poids qu’elles doivent faire pour rentrer dans leur bikini… ça, c’est quelque chose qui m’a fait énormément complexer", se souvient-elle. D’ailleurs, la jeune femme confie ne pas avoir fréquenté de plages "pendant des années". 

Si elle avait un conseil à donner aux femmes qui pensent ne pas avoir un "bikini body" pour cet été, ce serait celui-ci : "Vous être vraies, vous êtes réelles donc essayez de montrer un maximum que vous êtes réelles".

VIDEO. Pour mettre fin au diktat de \"l’objectif bikini\", elle lance le hashtag #objectifbikinifermetagueule
VIDEO. Pour mettre fin au diktat de "l’objectif bikini", elle lance le hashtag #objectifbikinifermetagueule (BRUT)