Grève des taxis : les internautes se lâchent

Le mouvement de grève des taxis fait réagir sur les réseaux sociaux ce mardi 26 janvier. Les tweets sont très critiques.

France 3

 

Pour les taxis, le code des transports ressemble à la "loi de la jungle". Ils estiment donc que leur colère est légitime. Il n'y a pas que dans la rue que le débat est chaud, sur les réseaux sociaux également. Les partisans des taxis ont montré sur Twitter le soutien de leurs confrères belges qui manifestaient dans le calme. Les anti-taxis estiment ironiquement, en montrant des échauffourées, que les "taxis ont tout compris" en donnant "une bien belle image de la France désertée par les touristes".

73% des tweets négatifs

Ce qui revient souvent, c'est qu'avec cette grève et cette démonstration de force, les taxis scient la branche sur laquelle ils sont assis. Chacun y va de ses reproches : "Refus de petits trajets, service minimum, prix à la tête du client, paiement en liquide, route la plus longue préférée...". Les applis concurrentes des taxis, un progrès ? Oui pour beaucoup d'internautes : "1470. grève des moines copistes contre Gutenberg. 1790. Grève des messagers à cheval contre le télégraphe. 2016. Grève des taxis contre Uber ou Heetch". Ce mardi, plus de 10 000 tweets ont évoqué d'une façon ou d'une autre de cette grève, mais 73% seraient négatifs pour les taxis.

Le JT
Les autres sujets du JT