Gad Elmaleh fait supprimer des tweets qui l'accusent de plagiat

L'humoriste a lancé une action juridique à l'encontre du compte CopyComicVideos, qui a révélé ses emprunts à d'autres comiques. Et Twitter a dû supprimer les tweets en question.

L\'humoriste Gad Elmaleh le 12 septembre 2018 sur la scène du Carnegie Hall, à New York (Etats-Unis).
L'humoriste Gad Elmaleh le 12 septembre 2018 sur la scène du Carnegie Hall, à New York (Etats-Unis). (ANDREW TOTH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les tweets accusateurs ont disparu. Après avoir contre-attaqué sur le ton de l'humour dans une vidéo où il endossait à nouveau son costume de Chouchou, Gad Elmaleh riposte sur le terrain du droit. La star française a demandé à Twitter de supprimer les tweets du compte CopyComicVideos l'accusant d'avoir plagié les sketchs d'autres comiques, mercredi 20 février.

Par l'intermédiaire de son avocate, l'humoriste et sa société de production KS2 ont demandé (et obtenu) la suppression des tweets l'incriminant, au motif qu'ils portaient "atteinte aux droits voisins des droits d'auteurs", indique Le Parisien"Gad Elmaleh utilise ses droits d'auteurs (et ses droits voisins) pour censurer les vidéos qui présentent ses éventuels plagiats ! Etonnant non ?! Il tient donc beaucoup au respect de son droit d'auteur, moins à celui des autres", relève, non sans ironie, CopyComicVideos, qui s'est fait une spécialité de révéler les emprunts d'humoristes célèbres, notamment Tomer Sisley, Jamel Debbouze, Michaël Youn, Rémi Gaillard ou encore Michel Leeb et Roland Magdane.

Gad Elmaleh veut connaître l'identité de son accusateur

L’avocate de Gad Elmaleh demande également au réseau social de lui fournir "l'identité et les coordonnées de l'internaute ayant créé le compte" CopyComicVideos. "Cette demande est assez surprenante, tant mon identité n’est en rien liée à l’infraction précédente et qu’il est improbable qu’on me condamne pour infraction aux droits d’auteurs ici", pointe l'internaute.

Si les tweets ne sont plus consultables, la vidéo dénonçant les plagiats de la star française de l'humour est elle toujours en ligne sur YouTube.