Tendances : les influenceuses, nouvelles reines de la pub

Pour faire la promotion d'un hôtel, d'une crème ou d'un sac, les marques se tournent vers les influenceurs, ces femmes et ces hommes suivis par des millions de personnes sur les réseaux sociaux.

France 3

Elle a 44 ans et est parisienne : son outil de travail, c'est son smartphone. Monelle Godaert est invitée dans un hôtel parisien branché pour en faire la promotion. Elle prend des photos et des vidéos qui mettent en valeur l'établissement. Le but est de proposer aux gens qui la suivent de venir découvrir l'hôtel. Ce qui fait le succès des publications, ce sont aussi les hashtags, les mots clés.

Le cachet des influenceurs reste un sujet tabou

De la publicité efficace et rentable pour le patron. "Cela fonctionne très bien. On a un public assez jeune qui communique sur les réseaux sociaux", se félicite Xavi Verga, le manager de l'hôtel. Monelle peaufine son image. Elle se fait percer l'oreille dans une bijouterie, et va se faire filmer pendant l'opération. En deux ans, Monelle a conquis près de 20 000 abonnés. Ce n'est pas encore énorme, mais cela ne l'empêche pas d'être une valeur sûre pour les marques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Pour faire la promotion d\'un hôtel, dune crème ou d\'un sac, les marques se tournent vers les influenceurs, ces femmes et ces hommes suivis par des millions de personnes sur les réseaux sociaux.
Pour faire la promotion d'un hôtel, dune crème ou d'un sac, les marques se tournent vers les influenceurs, ces femmes et ces hommes suivis par des millions de personnes sur les réseaux sociaux. (France 3)