Portrait Smartphone, autotune et Bescherelle… Wejdene, la chanteuse docteure ès réseaux sociaux

Article rédigé par
Marianne Chenou - franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 7 min.
Wejdene dans les coulisses des NRJ Music Awards, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 5 décembre 2020. (JP PARIENTE / NMA2020 / SIPA)

A seulement 16 ans, elle est le phénomène musical de l'année 2020, grâce à sa maîtrise de TikTok et du marketing numérique.

"Tu prends tes caleçons sales, et tu hors de ma vue." Voici sans doute l'une des phrases les plus entendues en 2020. Parents de préados, vous y avez forcément eu droit en fond sonore dans la voiture ou à la maison. Ces paroles, ce sont celles des chansons de Wejdene, une adolescente de 16 ans, originaire de Seine-Saint-Denis. La lycéenne, qui vit dans l'Essonne, est devenue la star des moins de 18 ans – et de ceux qui ont un peu plus aussi –, grâce à son tube Anissa, sorti en avril dernier.

A l'origine, il s'agissait d'un extrait diffusé par la jeune femme sur TikTok, réseau social de courtes vidéos musicales ou humoristiques. En plein confinement, la chanson devient très vite virale. Derrière les hashtags #AnissaChallenge et #CocoChallenge, du nom de ses singles, des dizaines de milliers d'internautes parodient Wejdene : déguisements, chorégraphies, tout y passe sur une plateforme qui a pour maître mot le divertissement.

@wejdene.bk

Heyy mes amours, voici le fameux challenge Anissa A vous de jouez ! ##challengeAnissa

♬ son original - Wejdene

Depuis, les succès s'enchaînent. Ecoutée par plus de 1,3 million d'utilisateurs sur la plateforme de musique en ligne Spotify chaque mois, elle totalise 243 millions de vues de ses différentes vidéos sur YouTube. Son single, Coco, a engendré plus de 5 millions de vues en 24 heures lors de sa mise en ligne. C'est le deuxième plus gros démarrage en France, derrière le clip Au DD du groupe de rap PNL. 

Des vidéos virales sur TikTok et Instagram

Le phénomène Wejdene, c'est d'abord un lien tissé avec des millions de fans grâce à un seul outil : son smartphone. La chanteuse est active là où ses fans se trouvent. Elle ne vise pas le grand public, se cantonne aux membres de sa génération sur les réseaux qu'elle utilise. Le nombre d'abonnés de Wejdene sur chaque support démontre le déplacement de sa cible : 50 000 abonnés sur Facebook, 110 500 sur Twitter, 1,8 million sur Instagram, 2,2 millions sur Snapchat et 2,5 millions sur TikTok. "Le rôle des réseaux sociaux est considérable dans l'émergence de ces vedettes. Ils sont de nouvelles instances de consécration. Le public devient acteur de la construction de la notoriété par les commentaires, les likes, les vues", explique Gabriel Segré, maître de conférences en sociologie à l'université Paris-Nanterre et auteur de Les Fans (PU Blaise Pascal, 2020).

Wejdene se montre peu dans les médias dits traditionnels, malgré quelques passages dans des émissions comme "Quotidien" (TMC) ou "TPMP" (C8). Elle préfère s'imposer dans des vidéos tournées chez elle, la main vissée au téléphone portable. "Wejdene a le même âge que ses fans, ou presque. Ils partagent avec elle des codes esthétiques, vestimentaires, des goûts et des rêves similaires. Cette proximité facilite l'identification et explique en partie son succès", juge le sociologue.

Souvent comparée à une autre chanteuse, Aya Nakamura, Wejdene n'a en réalité pas grand-chose à voir avec son aînée de dix ans. Elle est une ado qui parle aux ados et aux jeunes adultes. Son usage des réseaux en fait une icône bien plus présente dans le quotidien de ses fans que l'interprète de Djadja.

Wejdene sur scène lors des NRJ Music Awards, à la Seine musicale, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), le 5 décembre 2020. (LAURENT VU / NMA2020 / SIPA)

"Elle pourrait s'inscrire dans une lignée. Comme Sheila, Hélène [Rollès] ou Lorie avant elle. Ces chanteuses correspondent à un besoin des jeunes pour s'émanciper du monde des adultes, se constituer une identité individuelle et collective, faire partie d'un groupe. C'est essentiel à l'adolescence, c'est un miroir valorisant", argumente Gabriel Segré.

Des textes qui reprennent les codes des réseaux sociaux

Plus que sa musique à base d'autotune, ce sont surtout les paroles des chansons de Wejdene qui ont permis son succès chez les ados. En première ligne, donc, son expression "tu hors de ma vue", dont chacun peut saisir le sens. Une faute de français que la jeune fille a sciemment conservée lors de l'enregistrement de la chanson, malgré la remarque de son manager. Au-delà de cet exemple qui a fait sourire, Wejdene assume un niveau de langue oral et actuel, entendu dans les cours de récréation.

Si les réseaux sociaux constituent d'abord un support de diffusion, ils sont aussi un sujet en soi, l'un des plus présents dans ses chansons. "Sur Insta t'es en vu", "T'es en +33", "J'ai coupé les notif'", "Si c'est ça, j'finis en TT", "Je réponds toujours en DM, même si j'suis certifiée", "Attends, il m'a envoyé un snap." Besoin d'une traduction ? Aurore Vincenti, linguiste aux éditions Le Robert et autrice de Les Mots du bitume (Le Robert, 2017), tente une analyse : "Que l'on retrouve ce vocabulaire dans la chanson traduit le fait qu'il est en plein dans les préoccupations quotidiennes de celles et ceux qui vivent avec leur temps. En plus de décrire une réalité, ce vocabulaire offre une ressource métaphorique qui convoque un imaginaire commun."

Pour la linguiste, pas question de voir à travers ces textes un appauvrissement de la langue : "La jérémiade du 'c'était mieux avant', c'est un poncif !" Si les oreilles de certains saignent devant cette prise de liberté, Aurore Vincenti insiste sur l'évolution permanente de notre langue (vivante) : "Le 'spoiler' et le 'hashtag' sont entrés dans notre langage courant et dans nos dictionnaires. On ne s'en émeut presque plus. Il ne faut pas oublier que les mots servent aussi et surtout à décrire des réalités. Si ces réalités se transforment, alors il en faut de nouveaux et les anciens s'étiolent."

Un marketing rodé

L'industrie du disque l'a d'ailleurs bien compris. En juin dernier, Wejdene a signé un contrat avec Universal Music France, l'un des mastodontes du secteur. Toujours à ses côtés, son manager, Feuneu, apparaît dans ses clips ou dans ses vidéos sur les réseaux. Membre du collectif de rap "Guette l'ascension", qui a produit les premiers titres de Wejdene, il lui permet aussi de maîtriser son image, même lorsqu'il s'agit d'affronter les critiques. On se moque de ses largesses prises avec la langue française ? Pas de problème, Wejdene se met en scène dans son clip lors d'une fausse interview et justifie son choix.

Pour annoncer la sortie de son premier album, elle choisit aussi de reprendre une image ancrée dans tous les esprits : celle des allocutions d'Emmanuel Macron depuis le début de la pandémie, période pendant laquelle elle s'est révélée. Drapeau français et disque de platine, bureau présidentiel et Bescherelle. Le grand écart est total, mais elle en a fait une image de marque. Dans une structure similaire au discours du chef de l'Etat le 16 mars 2020, qui annonçait le confinement, elle n'hésite pas à déclarer que "Nous sommes en guerre" et interdit aux Français d'écouter "toutes les autres artistes".

Elle en profite également pour lever le mystère qui planait depuis plusieurs mois autour de son âge. Wejdene a joué de cette curiosité et a finalement choisi elle-même de le révéler, en intitulant son album 16. Une confidence a priori anodine qui lui vaut tout de même de figurer parmi les sujets les plus discutés sur Twitter pendant 24 heures en août. Résultat, le jour de sa sortie, le 25 septembre, l'album est en tête des classements sur les plateformes d'écoute.

Autre coup de com réussi pour cette chanteuse de l'ère Covid-19 qui n'a jamais – pas encore ? – connu l'émotion d'un concert réel face à des milliers de fans : l'opération "Wejdene chez toi", via TikTok. Le principe ? Envoyer par message privé son adresse à la chanteuse et, une heure plus tard, la voilà dans le salon des heureux élus.

@wejdene.bk

#WEJDENECHEZTOI ! ENVOYEZ MOI UNE ADRESSE NOM PRÉNOM !! ET DANS 1H JE SUIS CHEZ VOUS ⬇️ AVEC UNE SURPRISE !! TIC TAC #WEJDENECHEZTOI #coco

♬ Dance Monkey - Tones And I

Peut-être débarquera-t-elle un jour avec Jul, le rappeur marseillais, lui aussi moqué pour sa grammaire approximative, avec qui Wejdene vient de sortir un duo. Pour faire la promotion de ce nouveau titre, elle exhume sur Instagram une photo prise quelques années plus tôt, à l'âge de 12 ans, où elle reproduisait avec ses mains le symbole des fans du rappeur. En 2021, Wejdene est aussi annoncée à l'affiche de plusieurs festivals estivaux, et même au Zénith de Paris en décembre. L'occasion pour elle de passer pour la première fois de l'autre côté de l'écran.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.