INFO FRANCEINFO. Les réseaux sociaux première source d'info en ligne chez les personnes sensibles aux théories du complot

Franceinfo vous révèle le troisième volet de l'enquête de la fondation Jean-Jaurès sur les pratiques médias et les théories du complot au sein de la société.

Les réseaux sociaux sont une source informative sur votre style de vie. (illustration).
Les réseaux sociaux sont une source informative sur votre style de vie. (illustration). (JEREMIE FULLERINGER / MAXPPP)

Les personnes qui s'informent en priorité via les réseaux sociaux croient plus aux fake news : c'est la conclusion du troisième volet de l'enquête de la fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch réalisée par l'Ifop, que franceinfo continue de vous révéler en exclusivité lundi 18 février. Cette fois, les pratiques médias des Français sont décortiquées.

>> Le premier volet de l'enquête : âge, niveau de vie, diplôme, orientation politique... Qui est sensible aux théories du complot ?

La télévision a toujours une place de choix dans l'univers médiatique des Français : elle reste première source d'information dans l'ensemble de la population (pour 47% des sondés, devant internet à 28%, la radio à 17% et la presse écrite à 7%). Mais chez les moins de 35 ans, elle passe en deuxième position (37%), derrière internet (46%).

La pratique médiatique est différente suivant l\'âge des sondés.
La pratique médiatique est différente suivant l'âge des sondés. (STEPHANIE BERLU / RADIO FRANCE)

Les réseaux sociaux dépassent la télévision comme source d'info chez les jeunes

Mais il est possible d'affiner cette analyse, parce qu'internet regroupe plusieurs sources d'information. En moyenne, les sites des grands médias font presque jeu égal avec les réseaux sociaux (respectivement 36% et 33% des sondés affirment les utiliser en premier). Sauf que là encore, l'âge joue beaucoup : plus on est jeune, plus on privilégie Facebook, Twitter, Snapchat ou Instagram. La moitié quasiment des moins de 35 ans (47%) s'informe en priorité sur ces plateformes. La proportion tombe à un quart (26%) chez les plus âgés, qui préfèrent (à 40%) les sites internet de franceinfo, par exemple, parmi d'autres.

Autre tendance, très claire : les réseaux sociaux sont aussi privilégiés chez les personnes qui adhèrent aux théories du complot. Près de la moitié (46%) des personnes qui croient à plusieurs de ces thèses affirment s'informer en premier via ces applications, c'est deux fois plus que celles qui n'y croient pas du tout (24%).

>> Le deuxième volet de l'enquête : attentat de Strasbourg, mort de Lady Di, grand remplacement... Les "gilets jaunes" plus perméables que la moyenne aux théories du complot

Enfin, parmi les sondés, ceux qui revendiquent leur proximité avec Debout la
France (39%), le Rassemblement national (40%) et La France insoumise (44%) sont les seuls à placer largement en tête les réseaux sociaux comme leur source d’information prioritaire lorsqu’ils se rendent sur internet pour suivre l'actualité.

.
. (STEPHANIE BERLU / RADIO FRANCE)

*Enquête menée auprès d'un échantillon représentatif de 1 760 personnes, du 21 au 23 décembre 2018.