WhatsApp victime d'une attaque inédite, une société israélienne mise en cause

Un logiciel espion peut être installé sur votre téléphone grâce à un simple appel.

La société Whatsapp a été victime d\'une attaque inédite, révèle le Financial Times, le 13 mai 2019.
La société Whatsapp a été victime d'une attaque inédite, révèle le Financial Times, le 13 mai 2019. (CARSTEN REHDER / DPA / AFP)

Si vous êtes utilisateur de WhatsApp, mettez à jour votre application sans tarder. Car la société, qui appartient à Facebook, s'est aperçue d'une faille majeure dans son système de sécurité : un logiciel espion peut être installé sur votre téléphone grâce à un simple appel, révèle mardi 14 mai, le Financial Times. C'est une entreprise israélienne, NSO Group, qui aurait développé le logiciel. 

"L'attaque a toutes les caractéristiques d'une entreprise privée qui travaillerait avec les gouvernements pour fournir des logiciels espions qui prennent en charge les fonctions des systèmes d'exploitation des téléphones mobiles", a déclaré WhatsApp dans un communiqué. "Nous avons demandé à un certain nombre d'organisations de défense des droits humains de partager les informations que nous pouvons et de travailler avec elles pour informer la société civile", a ajouté la société. 

De son côté, la société israélienne nie toute responsabilité auprès du Financial Times : "En aucun cas, NSO ne participerait à l'exploitation ou à l'identification des cibles de sa technologie, qui est uniquement exploitée par les services de renseignement et les services de détection et de répression".