Un Australien baptisé "Phuc Dat Bich" enfin reconnu par Facebook

Cet homme d'origine vietnamienne, dont le nom s'apparente à une insulte en anglais, avait vu son compte bloqué par le réseau social américain.

Capture d\'écran montrant le passeport de l\'Australien Phuc Dat Bich, publiée, le 28 janvier 2015, sur Facebook.
Capture d'écran montrant le passeport de l'Australien Phuc Dat Bich, publiée, le 28 janvier 2015, sur Facebook. (PHUC DAT BICH / FACEBOOK)

"On m'a accusé d'utiliser une identité fausse et mensongère, ce qui est blessant. Est-ce parce que je suis asiatique que l'on me ferme plusieurs fois mon compte Facebook ?" Un Australien de 23 ans d'origine vietnamienne, a connu son moment de gloire, ces derniers jours, autour d'un bras-de-fer engagé contre le réseau social américain. Motif de la discorde : son nom, Phuc Dat Bich. 

>> "Phuc Dat Bich" a depuis affirmé sur Facebook qu'il s'agissait d'un canular.

Mal prononcé, ce nom peut prêter au quiproquo et s'entendre comme une des expressions anglaises les plus ordurières ("Fuck that bitch", soit "Nique cette salope"). Facebook a cru au canular et a fermé arbitrairement le compte de l'Australien. Dans un message publié en janvier, et partagé plus de 84 000 fois, l'homme a crié à l'injustice et jugé "exaspérant que personne ne semble croire que c'est mon vrai nom".

I find it highly irritating the fact that nobody seems to believe me when I say that my full legal name is how you see...

Posted by Phuc Dat Bich on Tuesday, 27 January 2015

Phuc Dat Bich, qui se prononce en fait "Fou Da Bi", a remercié, lundi, dans un nouveau post, les centaines de personnes qui ont adressé leur soutien sur sa page, désormais suivie par plus de 40 000 internautes.

Phuc Dat Bich vous salue

"Nous vivons dans une société plurielle et multiculturelle et le fait qu'il y ait des gens qui témoignent de leur soutien me rend vraiment heureux, écrit-il. Je suis heureux et honoré d'être en mesure de rendre les gens heureux simplement en les faisant rire au sujet de quelque chose qui apparaît scandaleux et ridicule."

"Des événements bien plus tragiques se sont déroulés partout dans le monde, et seul le bonheur peut nous permettre de nous relever", poursuit-il, avant de conclure, altruiste : "Personnellement, j'espère avoir contribué à égayer votre journée !"