Taxe Gafa : la France se lance à l'assaut des géants du numérique

Avec cette taxe, le gouvernement entend imposer le chiffre d'affaires des plateformes internet à hauteur de 3%.

France 2

Le gouvernement se prépare à taxer les Gafa. "On connaît déjà les contours de ce projet de loi, qui vise à faire payer des impôts aux géants du numérique. Cette taxe sera fixée à 3% de leur chiffre d'affaires réalisé en France, et ce à partir du 1er janvier 2019. Google, Apple, Facebook et Amazon (Gafa) sont donc concernés, mais pas seulement. Une trentaine de groupes seront également impactés", explique Alix Dauge en direct de Bercy (Paris).

500 millions d'euros par an de recettes

"Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a précisé qu'aucune start-up française ne sera pénalisée par cette taxe puisqu'elle ne s'appliquera qu'aux grandes entreprises qui font un chiffre d'affaires de 750 millions d'euros dans le monde et de plus de 25 millions d'euros en France. Pour le ministre, cette taxe est avant tout une question de justice sociale. Elle devrait rapporter à la France 500 millions d'euros par an. Bruno Le Maire s'exprimera à Bercy dans la matinée avant de présenter son projet en Conseil des ministres", conclut Alix Dauge.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) sur un smartphone.
Les Gafa (Google, Apple, Facebook et Amazon) sur un smartphone. (DAMIEN MEYER / AFP)