Quand Facebook s'intéresse aux données bancaires

Le géant californien aurait approché plusieurs banques américaines pour avoir accès aux données de leurs clients.

Voir la vidéo
France 2

Facebook veut collecter encore plus de données personnelles de ses clients. Le réseau social créé par Mark Zuckerberg souhaiterait récolter des informations bancaires pour pouvoir, en retour, envoyer des messages aux internautes sur leurs transactions ou leur compte courant. Facebook se défend de vouloir récupérer ces informations pour pouvoir proposer de nouvelles publicités ciblées. La société a notamment approché le groupe J.P. Morgan, qui s'est montré ferme dans un communiqué : "Nous ne partageons pas les données de transactions de nos clients [...] et avons par conséquent rejeté certaines propositions".

L'action Facebook en hausse

D'autres établissements bancaires pourraient cependant être intéressés par un tel partenariat, qui leur permettrait de combler le fossé grandissant avec les start-ups spécialisées dans la finance. Lundi 6 août, l'action Facebook a fini la journée en hausse de plus de 4%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pages Facebook concernées étaient suivies par 290 000 comptes.
Les pages Facebook concernées étaient suivies par 290 000 comptes. (JAAP ARRIENS / NURPHOTO / AFP)