Cet article date de plus de cinq ans.

Neuf éditeurs de presse s'allient à Facebook pour augmenter leurs revenus publicitaires

Ils auront la possibilité de publier des articles directement dans le fil d'actualités du réseau et d'en tirer des revenus publicitaires.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le logo de Facebook au siège allemand de l'entreprise, à Hambourg, le 17 avril 2015. (DANIEL REINHARDT / DPA / AFP)

Facebook s'est allié à neuf éditeurs de presse pour lancer une fonctionnalité qui leur permettra de publier des articles directement dans le fil d'actualités du réseau social et d'en tirer des revenus publicitaires, a annoncé la société de Mark Zuckerberg, mercredi 13 mai.

Un temps de chargement divisé par dix

Partager des articles sur l'application mobile Facebook est de plus en plus commun. Mais actuellement, cela prend huit secondes pour charger les articles, soit le temps de chargement le plus long de tous les contenus proposés par le réseau social. La nouvelle fonction "Instant Articles" divise ce temps par dix, selon Facebook.

L'avantage pour les neufs nouveaux partenaires de Facebook - The New York Times, National Geographic, BuzzFeed, NBC, The Atlantic, The Guardian, BBC News, Spiegel et Bild - est qu'ils pourront garder les revenus tirés de la publicité intégrée aux articles. Ils pourront aussi faire appel au savoir-faire de Facebook en la matière pour mieux monétiser leur publicité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.