Manon Aubry (LFI) souhaite que "les élections européennes soient un référendum contre la politique d'Emmanuel Macron"

Manon Aubry, tête de liste La France insoumise aux élections européennes, est l'invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 12 avril. 

La mise en service de l'EPR de Flamanville va de nouveau connaître des retards dans la livraison. Prévu au départ en 2012, ce réacteur nouvelle génération ne sera pas livré avant au moins 2021. "C'est l'énergie du passé. C'est un gouffre financier qui n'en finit plus de coûter une somme folle d'argent et c'est un risque écologique", dénonce Manon Aubry sur le plateau des "4 Vérités" de France 2. "Nous sommes pour la sortie définitive du nucléaire. Il faut faire les investissements nécessaires pour la transition écologique", poursuit la tête de liste La France insoumise aux élections européennes. 

La taxe Gafa est "un terrible échec"

"On veut que les élections européennes soient un référendum contre la politique d'Emmanuel Macron", assure Manon Aubry. Concernant la future taxe sur les Gafa voulue par Bruno Le Maire, la candidate LFI considère que "c'est un terrible échec parce que c'est une taxe qui est extrêmement marginale. C'est un pansement sur une jambe de bois. On valide indirectement leur schéma fiscal. On n'est incapable de les taxer véritablement sur leur chiffre d'affaires".  

L'ancienne porte-parole de l'ONG Oxfam France déplore également le manque d'action au niveau européen sur l'évasion fiscale. "Nous sommes en faveur de la coopération entre les peuples européens mais pas pour faire du dumping fiscal et social", assure Manon Aubry. Elle estime que "plus le produit vient de loin, plus il doit être taxé". Une nouvelle journée de mobilisation des "gilets jaunes" va se dérouler le samedi 13 avril, mais la participation baisse chaque semaine. "Ce qui compte, ce sont les revendications sociales", conclut Manon Aubry. 

Manon Aubry
Manon Aubry (France 2)