Cet article date de plus de huit ans.

Une association porte plainte contre les "neknominations"

L'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie a déposé une plainte contre X pour dénoncer le phénomène. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Association nationale de prévention en alcoologie a porté plainte contre les "neknominations", le 17 mars 2014. (PASCAL DELOCHE / GODONG / PHOTONONSTOP / AFP)

Ce jeu d'alcool aussi risqué que stupide a gagné les réseaux sociaux et notamment Facebook depuis le début de l'année. Lundi 17 mars, l'Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) a déposé une plainte contre X visant les "neknominations", dont le texte intégral est disponible sur le blog Addict.

L'ANPAA souhaite que la justice fasse cesser la diffusion des vidéos tournées par les jeunes participant à ce jeu qui consiste à boire de l'alcool cul-sec dans une situation drôle ou risquée, et défier plusieurs camarades de faire de même. 

Parmi les infractions qui pourraient être relevées par le procureur, l’ANPAA cite dans sa plainte la provocation directe d’un mineur à la consommation habituelle et excessive de boissons alcooliques, punie de deux ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, ainsi que la mise en danger de la vie d’autrui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Facebook

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.