Etats-Unis : Facebook réduit les options de ciblage de ses pubs pour éviter la discrimination

Le ministère américain du Logement a accusé le réseau social d'enfreindre la loi en permettant aux propriétaires de logements de cibler des potentiels clients sur la base de leur appartenance ethnique, de leur religion, de leur nationalité ou encore d'un handicap.

Les options de ciblage de Facebook vont être modifiées. Elles permettaient jusque-là aux publicités de viser certains publics en fonction notamment de leur race ou de leur religion.
Les options de ciblage de Facebook vont être modifiées. Elles permettaient jusque-là aux publicités de viser certains publics en fonction notamment de leur race ou de leur religion. (NASIR KACHROO / NURPHOTO / AFP)

L'objectif est de mettre fin à des publicités jugées discriminatoires aux Etats-Unis. Facebook va supprimer 5 000 options permettant à ses utilisateurs professionnels de cibler au plus près le public de leurs publicités afin d'empêcher les pratiques discriminatoires. "Bien que ces options aient été utilisées de manière légitime pour toucher les gens intéressés par un certain produit ou un service, nous pensons qu'il est plus important de limiter le risque d'abus", explique, mardi 22 août, le réseau social dans un post de blog (en anglais). Ces nouvelles règles ne sont, pour le moment, appliquées qu'aux Etats-Unis, mais la firme de Marck Zuckerberg explique qu'elle réfléchit à l'appliquer dans d'autres pays, sans préciser lesquels.

Une plainte du ministère du Logement

La semaine dernière, le ministère américain du Logement avait accusé Facebook d'enfreindre la loi en permettant aux propriétaires de logements et aux agents immobiliers d'utiliser son système de ciblage des publicités très précis pour filtrer des clients qu'ils jugeaient indésirables. La plainte du ministère affirmait que les options de ciblage offertes par Facebook permettaient d'écarter des potentiels clients sur la base de leur appartenance ethnique, de leur religion, de leur nationalité ou encore d'un handicap.

Le réseau social a indiqué que tous les usagers américains qui voudront y faire de la publicité devront s'engager à respecter la charte de non-discrimination de Facebook. Auparavant seuls ceux qui faisaient de la publicité concernant le logement, les offres d'emploi ou des offres de crédit devaient s'engager à respecter la charte.