Consommation : l'Europe et les nouvelles technologies

À quelques semaines des élections européennes, France 3 revient sur les décisions récentes du Parlement européen pour aborder au mieux la révolution numérique.

France 3

Sur le front des nouvelles technologies et de l'ère du numérique, l'Union européenne agit. Il s'agit d'être à la hauteur face aux grands acteurs mondiaux et de protéger l'ensemble des citoyens européens. Depuis juin 2017, le Parlement européen a permis de faciliter la communication entre citoyens en abolissant le "roaming" la surfacturation appliquée lorsque l'on téléphone de ou vers l'étranger. Que l'on téléphone de Grèce vers l'Italie, le prix sera le même, par exemple, cela s'applique également aux territoires et départements d'outre-mer.

Protéger les données des Européens

Tout individu qui surfe sur internet voit ses informations personnelles (nom, âge, adresse, usages...) collectées voire commercialisées par les opérateurs internet à des fins de publicité ciblée. Depuis le 25 mai 2018, il n'est plus possible de collecter les données d'un internaute européen contre son gré. La loi est très sévère envers les géants, les amendes peuvent atteindre 4% du chiffre d'affaires d'une entreprise. Pour Google, par exemple, cela représenterait 1 milliard d'euros. Tout citoyen européen a également le droit de demander à ne plus être référencé sur internet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des personnes agées utilisent des ordinateurs. (Illustration). 
Des personnes agées utilisent des ordinateurs. (Illustration).  (FRED DUFOUR / AFP)