Cet article date de plus de huit ans.

Au secours, la "recherche dans le graphe" arrive sur Facebook !

Le réseau social a averti les utilisateurs français du déploiement de ce moteur de recherche maison. Francetv info vous dit tout de cette nouvelle fonctionnalité.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
La fonctionnalité "Graph Search" a été ouverte aux utilisateurs américains de Facebook, lundi 8 juillet 2013. (BLOOMBERG / GETTY IMAGES)

Si vous vous êtes connecté(e) sur Facebook, mardi 9 juillet, vous avez sans doute remarqué une notification inhabituelle. Située dans l'onglet "raccourcis de confidentialité", elle vous indiquait en deux mots que la "recherche dans le graphe" (Graph Search, en anglais) allait bientôt être déployée sur le réseau. Vous ne voyez toujours pas ? Mais si, elle ressemblait à ça.

Cette fonctionnalité commence à être activée chez les utilisateurs américains de Facebook. Les autres ne devraient pas tarder à en bénéficier. Francetv info vous dit tout ce qu'il faut savoir sur cette obscure nouveauté.

"Graph Search", qu'est-ce que c'est ?

C'est un nouveau moyen de faire des recherches sur Facebook. L'habituelle barre de recherche située en haut du site sera remplacée par un champ imposant, qui permettra de faire des requêtes bien plus poussées qu'auparavant.

La barre de recherche "Graph Search", telle qu'elle sera bientôt déployée sur tous les profils. (FRANCETV INFO / FACEBOOK)
Plutôt que de vous aider à parcourir votre liste d'amis ou à trouver une page particulière, il vous sera possible de faire des recherches qui croisent les données personnelles des membres du réseau. Amis, photos, lieux où les utilisateurs se sont identifiés, pages qu'ils ont "aimées"... tout devient exploitable. Concrètement, il vous suffira de taper "Amis qui aiment courir et habitent Bordeaux" pour que la liste de tous vos contacts qui ont indiqué cette ville comme lieu de résidence et ce sport comme hobby apparaisse.

Les possibilités sont nombreuses : "photos de mes amis à Marseille", "groupes de musique que mes amis écoutent", "photos des années 1990"... Graph Search fait sauter les limites de la recherche telle qu'elle existait auparavant sur Facebook. Il est même possible d'élargir le champ aux amis d'amis, ainsi qu'à toutes les personnes inscrites sur le site.

Mark Zuckerberg, fondateur du réseau, est tellement emballé par cette nouveauté qu'il n'hésite pas à la qualifier de "troisième pilier" de Facebook, avec la page d'accueil et celle du profil, sur la page de présentation de Graph Search.

A quoi cela peut-il servir ?

Si on en croit les responsables de Facebook, à améliorer toute votre vie ou presque. La page de présentation regorge de bonnes idées : vous partez à New York pour les vacances et souhaitez accéder rapidement à une liste de restaurants que vos amis ont fréquentés sur place ? Une simple recherche, et bim, l'affaire est réglée. Vous venez de déménager à Lille et êtes en quête d'un dentiste ? Il suffit de chercher "dentiste que mes amis aiment à Lille" (ne riez pas, un ingénieur de Facebook explique en vidéo avoir des amis qui "aiment" leur dentiste), et le tour est joué.

Graph Search peut aussi s'avérer pratique dans une optique plus professionnelle. Si vous souhaitez rejoindre une entreprise en particulier (au hasard, France Télévisions), il peut être malin de faire une recherche "amis qui ont des amis qui travaillent à France Télévisions", afin de les contacter.

Mais on peut également se servir de cette nouveauté à des fins moins glorieuses. L'un des premiers testeurs de Graph Search a créé, en mars, Actual Facebook Graph Searches, un site pour référencer tous les résultats gênants qui peuvent émerger de l'outil. "Personnes mariées qui aiment les prostituées", "Mères de Juifs qui aiment le bacon", "Entreprises qui emploient des personnes qui aiment le racisme"... Les exemples affichés sont éloquents. Rien n'empêche non plus de faire une recherche "Hommes intéressés par les hommes et qui aiment La Manif pour tous".

 (Capture d'écran du site actualfacebookgraphsearches.tumblr.com)

Comment contrôler les résultats qui me concernent ?

Comme lors de l'affaire du vrai-faux bug qui a secoué le réseau social à l'automne, Facebook a une excuse toute trouvée pour répondre aux personnes inquiètes de la protection de leur vie privée. Elle tient en une phrase, qui trône en haut d'une page spécialement créée à ce sujet : "Vos paramètres de confidentialité déterminent ce que vos amis voient dans le cadre de leurs recherches."

Autrement dit, Graph Search ne révèle rien qui ne soit déjà accessible sur votre profil. Si vos photos, votre orientation sexuelle, ou les pages que vous aimez sont ouvertes au public, elles pourront apparaître dans les résultats de n'importe quel utilisateur.

Pour vous aider à contrôler les éléments qui apparaissent dans les résultats, Facebook a mis en ligne une vidéo explicative. Si cela n'est toujours pas clair, pas de panique : nous avons publié un article qui explique pas à pas comment reprendre sa vie privée en main sur le réseau.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Facebook

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.