Facebook, YouTube, Twitter, TikTok... Le taux de suppression des messages signalés est en baisse

Selon une évaluation de la Commission européenne, ces plateformes ont retiré en moyenne 62,5% des contenus signalés entre le 1er mars et le 14 avril derniers.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les logos des réseaux sociaux du groupe Facebook, le 4 octobre 2021. (JAKUB PORZYCKI / NURPHOTO / AFP)

Près de deux tiers des messages de haine en ligne signalés dans l'Union européenne (UE) aux plateformes sont supprimés. Ce sont les chiffres relevés dans une évaluation de la Commission européenne jeudi 7 octobre. Cette dernière porte sur mars-avril et montre une baisse de ce taux par rapport aux deux dernières années. Toujours selon cette évaluation, ces plateformes ont retiré en moyenne 62,5% des contenus signalés par 35 organisations de lutte contre les discriminations de 22 Etats membres entre le 1er mars et le 14 avril derniers.

TikTok évalué pour la première fois

Ce rapport concerne Facebook, YouTube, Twitter, Instagram, Jeuxvideo.com, TikTok, tous signataires du Code de conduite de l'Union européenne visant à combattre les discours de haine illégaux en ligne, lancé en 2016.

Si elle a diminué sur Facebook et YouTube, cette proportion a toutefois augmenté sur Twitter et Instagram. TikTok, qui était évalué pour la première fois, a retiré 80% des contenus signalés. Et l'évaluation de préciser que ce sont les discours de haine basés sur l'orientation sexuelle et la xénophobie qui sont les plus fréquemment cités.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réseaux Sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.