REPLAY - Tutos de sortilèges, tarot sur Instagram… Le retour des sorcières sur les réseaux : le débat du Talk franceinfo

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Autrefois chassées et redoutées, la culture populaire contemporaine réhabilite la figure de la sorcière. Entre icône féministe et vecteur de spiritualité, pourquoi les sorcières font leur grand retour sur les réseaux sociaux ? C'est le sujet du Talk franceinfo. Tous les soirs à partir de 18h, Manon Mella et ses invités débattent avec les internautes de la chaîne Twitch de franceinfo.

Si longtemps, les croyances, les mythes et la culture populaire ont fait des sorcières des empoisonneuses ou des personnages diaboliques, les sorcières de 2022 ont changé de statut. Exit l'antagoniste au nez crochu, perchée sur son balais dans les dessins animés, la sorcière moderne s'affiche désormais sur Instagram ou sur Tik Tok. Pourquoi les sorcières font leur grand retour, notamment via les réseaux sociaux ? 

Céline Du Chéné, autrice et réalisatrice de documentaires radiophoniques et Madame Rima, sorcière sont dans le Talk pour en discuter. Manon Mella reçoit aussi Luc Brisson, journaliste à franceinfo TV. 

"Tremblez, les sorcières reviennent !" 

Déjà stars du monde de l'édition depuis la sortie du livre de Mona Chollet, Sorcières. La puissance invaincue des femmes (aux éditions Zones, 2018), les sorcières ont aussi investi les réseaux sociaux. Les witchtokeuses et autres sorcières d'Instagram proposent services et tutoriels, entre tirage de cartes de tarot, sortilèges et rituels. 

Ainsi, la figure de la sorcière n'est plus qu'une métaphore politique pour signifier la puissance des femmes. Les réseaux sociaux sont devenus un espace d'expression et de communication autour de la sorcellerie. Pourquoi les sorcières envoûtent-elles les réseaux sociaux ? 

Rejoignez-nous dès 18 heures du lundi au vendredi sur la chaîne Twitch de franceinfo pour participer au Talk de Manon Mella. Une heure d'échange, d'éclairage, de débat autour de sujets d'actualité et de société.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.