Comment l'application Co-Star parvient à nous faire croire à l'astrologie

Disponible depuis quelques semaines sur Android, l'application a l'ambition de nous permettre de mieux nous connaître.

Après un lancement sur l\'App Store d\'Apple en 2017, l\'application d\'astrologie Co-Star est disponible au téléchargement sur Android depuis le 17 janvier 2020.
Après un lancement sur l'App Store d'Apple en 2017, l'application d'astrologie Co-Star est disponible au téléchargement sur Android depuis le 17 janvier 2020. (CO-STAR)

Imaginez. Vous avez passé la nuit sans réussir à fermer les yeux, trop angoissé après avoir reçu des nouvelles peu rassurantes d'un être qui vous est cher. Et, au matin, vous recevez ce push sur votre téléphone : "S'inquiéter est juste une manière d'essayer de contrôler tout ce qui est incontrôlable dans votre vie." Je mentirai en disant que je dors mieux depuis. Mais je dois avouer que les étranges notifications que m'envoie Co-Star m'aident parfois à relativiser les événements qui surviennent dans mon existence.

   
    (DR)

Comme des millions de personnes (on en comptait six en octobre dernier), j'ai récemment installé cette application promettant "une expérience sociale hyper-personnalisée, qui fait entrer l'astrologie dans le XXIe siècle". Une proposition ambitieuse qui ne cesse de capter des curieux, d'abord intrigués, puis conquis par ce réseau social d'un autre genre (mais disponible uniquement en anglais). Alors que sa popularité gagne enfin la France et que l'application est désormais disponible sur Android, franceinfo vous explique ce qui séduit autant ses utilisateurs.

Une pseudo-science avec du potentiel

Tout est parti d'un cadeau de naissance original offert après un accouchement. Pour se démarquer, Banu Guler, une Américaine pas encore trentenaire, raconte à Cosmopolitan* s'être amusée à réaliser le thème astral du bébé. Son interprétation, "un peu aliénante et hyper agressive", présentée sous la forme d'un livret "sombre et gothique", fait sensation. Pour la jeune femme, c'est une révélation. Nous sommes en 2016 et, avec deux de ses collègues, elle décide de plancher sur une application d'astrologie, convaincue par le potentiel de cette pseudo-science. Comme elle l'explique au site spécialisé The Star Crossed*, "tout le monde est obsédé par l'astrologie et l'utilise de manière super intéressante : comme des outils qui définissent qui nous sommes et comment nous sommes connectés aux autres".

Nous souhaitions rendre l'expérience astrale plus sociale et donner aux gens des outils pour comprendre leur âme et leur cheminement personnel.Banu Guler, PDG de Co-Starà "Vanity Fair"

Il est vrai que l'astrologie connaît ces derniers temps un regain d'intérêt, en particulier chez les jeunes. Or, si tout le monde (ou presque) connaît aujourd'hui la signification de l'expression "Mercure rétrograde", l'horoscope qu'on lit traditionnellement dans les magazines se base uniquement sur notre signe solaire (surnommé signe astrologique). Une donnée intéressante mais insuffisante pour obtenir des prédictions personnalisées. L'ambition des trois cofondateurs de Co-Star est bien plus grande. Ils décident donc de revenir aux fondamentaux de cet "art" qui ambitionne de "prévoir le destin des hommes par l'étude des influences astrales", selon Le Petit Robert.

Aux sources de l'astrologie

Pendant des mois, ils se plongent dans des livres de référence et rencontrent des professionnels pour comprendre comment ils interprètent les événements célestes. Surtout, ils décident que toutes les recommandations émises par l'application seront basées sur un thème astral complet. Soit votre signe solaire, votre ascendant, votre signe lunaire et celui des huit autres planètes du système solaire. Grâce à vos heure et lieu de naissance (indispensables pour s'inscrire), Co-Star établit votre profil ("chart") avec précision. Pour ceux qui croient en l'astrologie, "c'est le placement de ces différentes planètes au moment de votre naissance qui peut tout expliquer, pourquoi vous vous battez tout le temps avec votre mère, quelle carrière vous devez envisager, et tout ce qui vous rend heureux, triste ou vous effraie", rappelle Cosmopolitan*.

   
    (DR)

C'est à partir de ce thème astral que Co-Star génère votre horoscope. Il est résumé en une phrase, notifiée chaque jour à la même heure. Il en sera de même pour vos compatibilités au jour le jour avec vos amis, qu'elles soient liées au plan affectif ("love & pleasure"), à votre humeur ("moods & emotions") ou encore à votre vision de la vie ("philosophies of life"). Pour parvenir à ces recommandations, l'application s'appuie sur des données scientifiques.

Co-Star se targue en effet d'utiliser les positions exactes des planètes transmises en temps réel par la Nasa via le Jet Propulsion Laboratory, un de ses centres de recherche. Parallèlement, Banu Guler et ses deux acolytes ont mis au point une machine capable de "générer un langage façon horoscope basé sur la signification de certains mouvements de planètes", explique le magazine Vice*. Toutes les données d'astrologie recueillies pendant leur phase d'étude préalable servent ainsi à alimenter un algorithme qui génère chaque jour des millions d'horoscopes différents.

   
    (CO-STAR)

Pour imposer ce ton sérieux et asseoir son côté "scientifique", le design choisi pour l'application joue la carte de la sobriété. Entièrement conçue en noir et blanc, avec une typographie très élégante, l'application Co-Star est à la fois austère et chic, à la limite du gothique, et à des années-lumière des couleurs criardes de l'esthétique new age.

Des recommandations ultra personnalisées

Cet ascétisme de façade se retrouve dans le ton, qui rompt avec les horoscopes habituels. Et plus particulièrement dans les notifications quotidiennes que vous envoie l'application. Baptisées "Your Day at a Glance" ("Votre journée en un clin d'œil"), "elles sont conçues pour sonner comme dans vos conversations par messages groupés", explique Banu Guler à Cosmopolitan*. Souvent péremptoires, elles ne manquent jamais de faire réagir les destinataires qui n'hésitent pas à s'en offusquer via des captures d'écran sur les réseaux sociaux.

Après avoir été un peu trop loin dans ses "conseils" au début de l'année dernière, comme l'a fait remarquer le site Junkie*, les pushs "brutalement honnêtes" de Co-Star sont aujourd'hui un peu moins négatifs. Mais cette campagne de notifications a contribué à l'immense popularité de l'application (qui n'a jamais eu à dépenser un dollar en publicité ou en marketing), instantanément devenue un mème sur internet, souligne Buzzfeed*.

C'est aussi la précision des notifications, qui semblent nous parler, qui explique le succès de Co-Star. La quantité d'informations recueillies est telle qu'elle permet à Co-Star d'offrir des prédictions très affinées en fonction de chaque individu. Comme le raconte cette journaliste de Vogue*, Co-Star "ne fait pas de vagues prédictions et n'affirme pas que la personne avec laquelle vous sortiez était votre âme sœur. C'est juste un synopsis quotidien qui semble souvent s'aligner avec ce que vous êtes en train de vivre".

Chaque jour, je recevais un message qui pouvait donner du sens au chaos qui m'entourait.La journaliste Audrey Nobledans un article de "Vogue"

Concis, souvent durs à entendre, les conseils de Co-Star semblent toucher juste et résonnent chez ceux qui les recoivent. Jusqu'à provoquer parfois un certain trouble.

Se connaître et connaître les autres

Les plus cartésiens d'entre nous objecteront que tout cela n'est que foutaises ou hasard. Mais pour Banu Guler, la question n'est pas de savoir si l'astrologie a raison ou pas. Tout son intérêt, selon elle, réside dans le fait qu'elle nous fait parler. De nous, des autres, de nos interactions. Et qu'elle nous aide à répondre à deux questions majeures : "qui suis-je ?" et "que vais-je devenir ?". "Découvrir mon thème astral complet m'a fait réalisé que j'avais certaines tendances, confie une jeune utilisatrice à Vogue*. Cela m'a aidé à être plus consciente de mes choix, de ce sur quoi je dois me concentrer dans la vie."

L'astrologie n'est pas là pour prédire le futur. Elle est là pour expliquer et créer le présent.Banu Gulerdans "Cosmopolitan"

Pour la cofondatrice de Co-Star, les informations sur notre caractère que nous fournit l'astrologie ne sont pas moins intéressantes que des tests de personnalité, comme celui de Myers-Briggs, très utilisé lors des recrutements aux Etats-Unis. "Ce test est perçu comme non scientifique par la communauté scientifique. Pourtant, 90% des 500 plus grosses entreprises américaines continuent de payer pour l'utiliser parce qu'il fonctionne. Il donne aux gens des éléments de langage pour parler d'eux, de ce qu'ils vivent et comment ils se connectent aux autres", défend Banu Guler dans Cosmopolitan*. Maintenant que Co-Star est disponible sur Android, l'application a le potentiel pour devenir un nouveau réseau social de référence, indispensable pour parler de soi entre amis.

C'est vraiment devenu un outil pour engager la conversation et plus encore, c'est drôle et c'est le moyen idéal pour parler de ses sentiments les plus profonds.Banu Galerdans "Vanity Fair"

Co-Star pourrait même jouer un rôle fondamental dans les rencontres amoureuses. Comme le souligne Gizmodo*, "échanger son pseudo Co-Star est sûrement le meilleur moyen de connaître ses plus profonds secrets".

Voir cette publication sur Instagram

J'ai dit peut être

Une publication partagée par Angrymeme (@lobbygouine) le

Mais vous faut-il vraiment un prétexte pour télécharger Co-Star ? Pour sa cofondatrice, interrogée par Vanity Fair, tout le monde peut trouver son compte dans cette application, que ce soit pour du "développement personnel, sa santé mentale, ses ambitions professionnelles ou juste pour le plaisir, et c'est ça le plus beau finalement". De quoi vous rendre accro. 

* Tous les liens suivis d'un astérisque sont en anglais.