Cet article date de plus de cinq ans.

Bac : après l'épreuve de philo, le débrief caustique des candidats sur Twitter

Après quatre heures de travail acharné (ou pas), ce mercredi matin, l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2016 est terminée. Certains candidats expriment leur ressenti sur Twitter.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Les candidats du baccalauréat 2016 prennent place pour l'épreuve de philosophie, le 15 juin, à Lille. (THIERRY THOREL / CITIZENSIDE / AFP)

C'est fait : la première épreuve du baccalauréat 2016 est terminée. Mercredi 15 juin, 675 975 élèves ont planché sur "Savons-nous toujours ce que nous désirons ?", "Travailler moins, est-ce vivre mieux ?" ou encore une explication de texte du Prince de Machiavel, pendant quatre heures. Cette épreuve tant redoutée est désormais derrière les candidats et l'heure est au bilan de l'épreuve. Certains font preuve d'un certain sens de la formule pour dresser un compte-rendu caustique de leur première épreuve écrite.

Certains accusent le mauvais œil

D'autres dénoncent leur environnement

D'autres déplorent l'ennui

Ou prennent les choses avec détachement

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Réseaux Sociaux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.